Une année 2016 remplie de projets pour Commerce et Tourisme Granby région

Par Mathieu Majeau
Une année 2016 remplie de projets pour Commerce et Tourisme Granby région
Sylvain Gervais

ÉCONOMIE Commerce et Tourisme Granby région (CDTC) dresse un bilan positif de sa dernière année et se lance plusieurs défis pour l’année en cours. D’ailleurs, l’année 2016 en sera une de changement selon le directeur général Sylvain Gervais. L’organisation souhaite notamment s’investir un peu plus dans le milieu commercial, sans délaisser le volet du tourisme.

L’année 2015 a permis à Commerce et Tourisme Granby région d’assurer le volet touristique. Celui-ci a été réalisé grâce à la promotion des attraits touristiques par la carte vélo, le guide touristique, la carte napperon, la revue Bravo et les applications mobiles.

Par ailleurs, 13 790 visiteurs se sont présentés au Bureau d’accueil touristique de Granby entre mai et septembre 2015. De son côté, la Maison du tourisme des Cantons-de-l’Est a attiré plus de 25 000 visiteurs l’an dernier. La grande majorité de ces gens provenaient de Montréal, de l’Estrie et de la Montérégie.

En 2016, l’organisation souhaite mettre en valeur trois nouveaux projets. Il s’agit du développement du tourisme des Affaires. Le plan d’action souhaité, mise sur le développement du tourisme associatif et sportif. Le second projet est le musée à ciel ouvert qui sera lancé officiellement cet été. Enfin, Commerce et Tourisme Granby région a l’intention de mettre en valeur les produits agrotouristiques. Ainsi, les visiteurs pourront rencontrer divers producteurs et en apprendre un peu plus sur leurs activités.

Un volet commercial plus fort

Commerce et Tourisme Granby région a l’intention de développer d’avantage le volet commercial. Les efforts qui seront déployés au cours des prochains mois visent à mieux outiller l’organisation afin de supporter les commerçants et les promoteurs locaux et ceux de l’extérieur.

«On amorce une évaluation de l’offre et de la demande au niveau commercial sur le territoire afin d’établir les besoins à combler dans les différents secteurs. Pour ce faire, un inventaire complet des commerces et des locaux vacants sera réalisé d’ici la fin de l’année. On veut savoir ce qu’on a à Granby, voir les pieds carrés et analyser les secteurs de consommation. Nous voulons aussi faire une étude sur les restaurants afin de connaître le nombre de places assises, le type de restaurant, s’il y a de la livraison, etc», a expliqué le directeur général de Commerce Tourisme Granby région, Sylvain Gervais.

Le nouveau virage permettra la mise en ligne d’un nouveau site web qui s’adressera directement aux intervenants du secteur. De plus, l’organisation devrait mettre en place un guide pratique pour les commerçants dans un avenir rapproché.

«Dans les dernières années, on faisait beaucoup de tourisme. On était très fort dans ce domaine. On va continuer à toucher à ce volet, mais on veut aider un peu plus le commerce local. Ce que l’on veut, c’est d’utiliser les attraits de notre ville pour faire revenir les gens à Granby», ajoute Julie Bourdon, présidente du conseil d’administration de CDCT.

Les commerçants locaux seront accompagnés par Commerce Tourisme Granby et région. L’aide se traduira par l’analyse et la préparation d’un projet d’agrandissement ou de déménagement, le choix d’un local et l’interprétation du zonage et de la règlementation municipale.

Le centre-ville de Granby est en bonne santé

Le bilan de santé commercial du centre-ville de Granby est bon. De l’avis de Sylvain Gervais, il y a une belle activité économique dans la ville.

«On reconnaît une bonne activité économique dans une ville par la présence d’institutions financières. À Granby, ces institutions sont présentes sur la rue Principale. Généralement, elles se placent où ça bouge. Il y a une belle variété de boutiques et de commerces au centre-ville de Granby. On retrouve un peu de tout».

M. Gervais voit aussi d’un bon œil la revitalisation prochaine du centre-ville de Granby.

«C’est beau de voir une ville investir dans son centre-ville. C’est vraiment initiateur. Il y a véritablement des plus à tout ça», affirme, le directeur général en poste depuis novembre dernier chez Commerce et Tourisme Granby et région.

Afin d’amener le volet commercial à un autre niveau, cinq clientèles seront visées. Il s’agit des futurs entrepreneurs qui lancent leur commerce ou service à Granby, des commerces d’ici qui souhaitent déménager, agrandir ou recevoir des conseils, des commerces de l’extérieur qui veulent venir s’implanter, des propriétaires immobiliers et divers partenaires et organismes.

Quelques changements pour le volet animation

L’an dernier, près de 150 000 visiteurs se sont retrouvés au centre-ville de Granby afin de participer à différentes activités. Parmi elles, notons le Marché de Pâques, la Fête des mascottes, la course aux bonbons et le défilé de Noël. 2016 marquera l’arrivée de certaines nouveautés.

«Cette année, la Fête des mascottes sera jumelée à la vente trottoir du 20 au 24 juillet prochain. Le volet animation sera plus direct vers les commerçants. Ainsi, on a décidé de faire un pas en arrière avec le Printemps de Boustifaille, avec le Ciné centre-ville et la course aux bonbons. Nous avons décidé de garder les activités qui fonctionnent le mieux», s’est exprimé Sylvain Gervais.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires