Une dernière messe à l’église Saint-Eugène

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Une dernière messe à l’église Saint-Eugène
L'église Saint-Eugène. (Photo : GranbyExpress-archives)

COMMUNAUTÉ. Les cloches de l’église Saint-Eugène résonneront une dernière fois le dimanche 30 octobre prochain à l’occasion d’une dernière messe présidée par Monseigneur Christian Rodembourg, archevêque du Diocèse de Saint-Hyacinthe.

La célébration débutera à 9h30 et celle-ci marquera la désaffection de l’église Saint-Eugène au culte chrétien.

La baisse de la fréquentation et la hausse du coût de chauffage sont à l’origine de cette décision prise par l’Assemblée de fabrique Notre-Dame de fermer définitivement le lieu de culte avant la saison hivernale.

Offert depuis quelque temps sur le marché immobilier, le bâtiment religieux de la rue Laval Sud pourrait prochainement changer de mains, a fait savoir l’Assemblée de fabrique qui gère l’endroit par voie de communiqué.

«Tel qu’annoncé précédemment, le 9 août dernier, nous avons accepté et signé la promesse d’achat d’un acheteur pour le terrain, le presbytère et l’église Saint-Eugène. Nous poursuivons nos démarches avec cet acheteur et nous avons bon espoir de compléter la transaction avec lui au cours des prochaines semaines. Dès qu’il y aura des développements majeurs, vous en serez informés.»

L’église tiendra une vente d’objets religieux et de meubles le samedi 19 novembre 2022, de 9h à 12h pour les paroissiens et les anciens de Notre-Dame, et de 13h à 16h, la vente sera ouverte à tous.

Quant aux messes d’accueil des gens de Saint-Eugène, elles auront lieu le samedi 5 novembre à 16h (église Immaculée-Conception) et le dimanche 6 novembre à 9h30 (église Saint-Luc), à 10h (église Très-Sainte-Trinité) et 11h15 (église Sainte-Famille).

Vers une fusion des paroisses

Par ailleurs, un projet de fusion impliquant les trois paroisses restantes (Notre-Dame, Saint-Joseph et de Très-Sainte-Trinité) à Granby est en chantier. Appuyées par des paroissiens dans leur démarche, l’équipe de pastorale et les trois assemblées de fabrique déposeront bientôt une demande auprès de l’évêque du Diocèse de Saint-Hyacinthe afin d’autoriser ce regroupement.

«Cela ne changera rien au plan pastoral et missionnaire, mais ça permettra des allègements importants au plan administratif. Et peu importe l’église fréquentée à Granby, nous serons tous dans la même paroisse, dans la même communauté chrétienne», ont indiqué les représentants des fabriques.

Au terme de ce processus, la paroisse sera composée de quatre églises (Immaculée-Conception, Sainte-Trinité, Saint-Luc et Sainte-Famille) et de trois secrétariats (Immaculée-Conception, Saint-Luc et Sainte-Famille).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires