Une nouvelle équipe spécialisée créée au Service des incendies de Granby

Une nouvelle équipe spécialisée créée au Service des incendies de Granby
Actuellement

NOUVEAUTÉ. Combat d’incendies, prévention, désincarcération, matières dangereuses et bientôt sauvetage en espaces clos. Le Service des incendies de Granby est à mettre sur pied une équipe de 24 pompiers qui seront en mesure d’effectuer des sauvetages spécialisés, a appris GranbyExpress.com. Cette nouvelle escouade devrait être prête à intervenir d’ici la fin de l’année.

La création de cette unité spécialisée ne fait pas suite à une exigence du ministère de la Sécurité publique, indique Pierre Lacombe, directeur du Service des incendies de Granby. Il s’agit plutôt de répondre aux obligations de sauvetage des entreprises privées et de la Ville. «Il y a des espaces clos un peu partout sur le territoire et la CSST demande aux entreprises qui ont ces espaces d’être en mesure d’intervenir si quelqu’un a un malaise. Il n’y a pas une entreprise qui est en mesure de faire ça. Elles se tournent donc vers nous. À la ville, nous avons nous-mêmes des espaces clos au garage municipal. C’est donc pour couvrir nos besoins et ceux des entreprises qu’on crée cette équipe», poursuit le directeur Lacombe.

Trous d’homme, fosses septiques de camping, fosses de réparation sont quelques exemples d’endroits où les pompiers peuvent être appelés à effectuer un sauvetage. «On en a beaucoup dans la ville. Pour répondre à ce besoin-là, on a décidé, il y a quelques années, de former une équipe spécialisée en sauvetage dans les espaces clos et c’est ce qu’on est en train de mettre sur pied», enchaîne M. Lacombe.

Actuellement, les pompiers de Granby sont limités dans leur capacité d’intervention advenant un sauvetage en espace clos. @Ci:«Ils peuvent faire un début d’intervention, mais il y a des limites où ils ne peuvent pas aller. […] Si présentement on avait à intervenir, il faudrait appeler l’équipe de Saint-Hyacinthe. Il ne faut pas attendre d’en avoir besoin pour dire qu’il faut le faire. On le fait donc en prévention»@Csi:Pierre Lacombe, directeur du Service des incendies de Granby.

Achats et formation

La création de cette équipe de 24 pompiers, qui devrait être en mesure de répondre à ses premiers appels à la fin de l’automne, nécessite l’achat d’équipements et des formations. Au mois de mai dernier, la Ville de Granby a octroyé un contrat de 37 248,74$ à l’Institut de protection contre les incendies du Québec pour une formation sur l’utilisation de cordages et sauvetage en espaces clos. Selon le site Web de la firme, 45 heures de formation sont nécessaires.

«La formation est déjà commencée. Le premier cours a été un cours de secourisme parce que si les pompiers descendent dans un espace clos, ils peuvent être amenés à donner des premiers soins à quelqu’un. Maintenant, ils doivent suivre le cours spécifique, c’est-à-dire comment utiliser le cordage, les civières et comment descendre. Il y a aussi un volet de santé et de sécurité parce qu’un espace clos, ça peut être assez varié et les interventions ne se font pas de la même façon dépendamment où l’on descend. Certains endroits peuvent demander l’utilisation d’appareils respiratoires, par exemple. La formation tient compte de tout cela», explique le chef Lacombe.  

Dans le cadre de ce projet, le Service des incendies de Granby a procédé à l’achat d’un nouveau camion de pompiers de marque Carl Thibault, l’automne dernier, au coût de 244 011,44$. «Le camion est en phase de fin de construction. On va le recevoir durant l’été. Il ne servira pas juste à ça (sauvetage en espaces clos). Il va servir pour nos équipes spécialisées», indique Pierre Lacombe. Selon le document d’appel d’offres que GranbyExpress.com a consulté, le camion servira aussi à transporter, entre autres, les équipements de désincarcération. 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires