Une visite virtuelle de l’hôpital pour les futurs parents

Une visite virtuelle de l’hôpital pour les futurs parents
La vidéo d'une durée d'environ 9 minutes aborde cinq thèmes.

Le CSSS de la Haute-Yamaska, qui tend à prendre un virage technologique, notamment avec sa présence sur les médias sociaux, innove en ce sens. Pour faciliter la gestion et rendre plus accessible ce service aux futurs parents, l’organisation a produit une vidéo afin de remplacer la traditionnelle visite au département des naissances de l’hôpital.

Auparavant, les cours prénataux, uniquement accessibles pour la première grossesse comportaient six rencontres, dont la dernière était réservée à la visite de l’hôpital. «C’est toujours plus rassurant d’accoucher dans un milieu qu’on connait. Avec cette vidéo, nous sommes super fiers du produit final», indiquait Nathalie Scott, chef du service pédiatrique au CSSS, lors du dévoilement de ce nouvel outil. Sans publicité, la vidéo comptait déjà 850 visionnements sur le Web. Avec 1050 naissances annuelles sur le territoire et une trentaine de visites par année au département, il est fort à parier que l’outil sera consulté à maintes reprises.

«Les visites n’étaient pas toujours faciles à organiser. On pouvait les annuler parce que le département était trop bondé. Quand le groupe était rempli à pleine capacité, soit 13 couples, donc 26 personnes, ça pouvait déranger la quiétude des patients. Quand on parle de troupe, on augmente le risque d’infections. Et quand les parents n’étaient pas disponibles pour la visite, on tentait de s’arranger avec le département pour les accommoder. On s’est demandé comment faire mieux. La réponse, c’est la vidéo», ajoute Mme Scott.

Avec cette vidéo, l’objectif est qu’il n’y ait plus de visites à l’hôpital, «parce qu’on donne toutes les informations dedans.» Les cours prénataux seront donc réduits à cinq séances.

Les femmes qui avaient déjà accouché d’un enfant à un autre hôpital ou celles dont la dernière grossesse datait de nombreuses années ont maintenant accès à la visite de l’hôpital grâce au virtuel, et même plus. Avec cette économie de temps, le CSSS a pu créer une rencontre de deux heures destinées aux mamans qui étaient auparavant exclues des cours prénataux. «On remet à jour les informations dont la gestion de la douleur, les exercices et l’allaitement. On prévoit une dizaine de rencontres. Ça nous a donné de la latitude.»

Les parents et futurs parents qui souhaitent visionner la vidéo peuvent se rendre au www.santemonteregie.qc.ca/granby-refion et cliquez sur «Visite prénatale pour futurs parents». «Et il n’y a pas de mur virtuel. Si les gens ont des questions, elles peuvent nous être posées», lance Brigitte Massé, directrice des communications au CSSSHY.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires