Vêtements SP transfère sa production à Saint-Hyacinthe

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Vêtements SP transfère sa production à Saint-Hyacinthe
Une centaine de travailleurs de Vêtements SP de Granby sont touchés par ce transfert de production vers l'usine de Saint-Hyacinthe. Heureusement, l'ensemble du personnel conserve son emploi. (Photo : GranbyExpress-archives)

AFFAIRES. C’est la fin de la production d’uniformes et de chandails sportifs à Granby. La compagnie Vêtements SP annonce qu’elle rapatrie ses activités de confection du boulevard Industriel vers son usine de Saint-Hyacinthe. 

«Dans le cadre de ce processus, qui s’échelonnera d’octobre à décembre 2022, l’ensemble des emplois ainsi que l’ancienneté du personnel de Granby seront maintenus», a indiqué l’entreprise par voie de communiqué.

Pour faciliter la vie des travailleurs de Granby touchés par cette restructuration, l’entreprise a convenu de mettre en place différentes mesures notamment en offrant le transport par navette vers l’usine de Saint-Hyacinthe. Quant aux employés de bureau, ils auront la possibilité d’adopter le télétravail dans la mesure du possible, a-t-on fait savoir.

Selon la direction de SP, cette décision s’inscrit dans un souci de demeurer efficient et rentable face à une compétition internationale plus combative.

«Dans les trois dernières années, notre modèle d’affaires dans le domaine du sport a énormément changé. Avec mon équipe de direction, il a fallu que je revoie notre façon de faire pour retrouver la rentabilité tout en étant plus efficace et plus compétitif dans le marché», a mentionné Steve Bérard, propriétaire et chef de la direction de SP. en entrevue téléphonique­.

«On n’aurait pas eu le même discours en 2018 ou en 2019, mais on se retrouve aujourd’hui avec des coûts de main-d’oeuvre, de transport et de matières premières qui explosent. Il faut réussir à être plus efficace à l’interne, car on va devoir vivre avec ces réalités», a ajouté l’homme d’affaires.

La donne a changé

Présent à Granby depuis fort longtemps, SP s’est, entre autres, fait connaître pour la confection des chandails des 32 équipes de la LNH et des équipes olympiques dans les dernières années. En 2019, l’entreprise avait d’ailleurs investi des centaines de milliers de dollars avec le soutien de Desjardins et d’Investissement Québec à ses installations du boulevard Industriel. Or, la donne a changé.

«Ça va très bien avec nos clients et on a de très belles relations, mais on a des renouvellements de contrats qui s’en viennent. Comme le coût manufacturier au Canada est plus élevé qu’à d’autres endroits dans le monde, on se doit d’être le plus efficace possible (…). On n’a pas voulu attendre d’avoir des surprises et des pertes de contrats. On se réorganise pour faire face à l’avenir pour les 25 prochaines années.»

Steve Bérard reconnaît toutefois que ce ne fut pas une déclaration facile à prononcer aux employés. «L’annonce, ça faisait longtemps que je travaillais là-dessus. Ç’a été très émotif. Mais la réponse a été bonne parce qu’on offre le transport à nos employés jusqu’à nouvel ordre pour les transporter de l’usine de Granby vers la nouvelle usine de Saint-Hyacinthe afin de moins affecter leur vie au quotidien.»

Au terme de la consolidation des opérations manufacturières chez SP, 260 travailleurs oeuvreront à l’édifice de la rue Picard situé à proximité de l’autoroute 20.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires