CHSLD Horace-Boivin de Waterloo: Pascal Russell rencontrera Gaétan Barrette

SANTÉ. Alors que la pression visant à éviter la fermeture du CHSLD Horace-Boivin de Waterloo augmente, le maire Pascal Russell, a eu une rencontre hier avec le CIUSSS de l’Estrie – CHUS. 
 

Selon ce que rapporte Radio-Canada, le directeur adjoint des programmes sociaux et de réadaptation, Carol Fillion, a été impressionné par la levée de boucliers de la communauté locale.

«La rencontre s’est bien déroulée. C’est la seconde fois que je rencontrais M. Fillion. Il a été agréablement surpris de voir ce qu’on avait réussi à faire en termes de mobilisation citoyenne et avec la pétition», souligne Pascal Russell.

Aux dires du premier magistrat, Carol Fillion a reçu les résolutions d’appuis à la Ville de Waterloo pour la sauvegarde du CHSLD de la part de municipalités environnantes.

«Selon son analyse, il ne peut recommander le maintien de tous les résidents à Waterloo. Il ne change pas d’optique. À cause de paramètres financiers et logistiques, il ne peut rien faire. Il va remettre des recommandations au ministre Gaétan Barrette», ajoute-t-il.

Pascal Russell note qu’au final, c’est le ministre de la Santé qui va décider du sort des résidents. Le maire de Waterloo a demandé à ce que le ministre Barrette vienne faire une visite du CHSLD Horace-Boivin lors d’une rencontre qui aura lieu le mois prochain.

«Je demande d’avoir accès à l’étude de l’analyse de la condition du bâtiment. Je comprends que si j’obtiens ce document, il y aura des informations biffées», lance M. Russell.

D’ici à la rencontre avec le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, Pascal Russell travaillera à préparer un document indiquant les bienfaits de rénover l’établissement waterlois afin de garder les résidents en place et rendre l’endroit viable financièrement.

«J’aimerais que la première optique de 96 lits demeure. Je suis au courant de la réalité du Centre hospitalier de Granby, mais on a besoin de notre CHSLD à Waterloo. J’ai demandé si un dossier de 150 lits serait viable et on m’a répondu que oui. De notre côté, pourquoi ne pas bonifier l’offre existante? Nous avons l’espace pour réaliser un tel projet», estime l’élu.

Rappelons que selon le CIUSSS de l’Estrie-CHUS, une vingtaine de résidents du CHSLD Waterloo seraient transférés au CHSLD Santé Courville, situé de l’autre côté de la rue. De plus, l’organisation de santé estrienne aimerait transférer les autres résidents vers le nouveau CHSLD qui sera construit à Granby. La construction du nouvel établissement doit débuter en 2019 et hébergera 198 personnes. Les appels d’offres devraient débuter en septembre prochain. (TC Media)