Granby et Saint-Alphonse: des cônes oranges à prévoir

TRANSPORT. Deux municipalités de la Haute-Yamaska auront droit à leur part d’investissements de Québec au cours des deux prochaines années afin d’améliorer leur réseau routier : Saint-Alphonse-de-Granby et Granby.

Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, André Fortin, ainsi que la ministre responsable de la région, Lucie Charlebois, ont procédé à l’annonce de la programmation routière 2018-2020 cet après-midi à Les Cèdres, dans Vaudreuil-Soulanges. L’enveloppe globale dédiée aux infrastructures de la Montérégie s’élève à près de 625 M$, ont fait savoir les deux élus.

L’intersection de la route 139 et de la rue Brodeur, à Saint-Alphonse-de-Granby, sera réaménagée pour un montant qui devrait varier entre 1 et 5 M$. Ce n’est pas tout, puisque la direction ouest du tronçon de l’autoroute 10 situé entre la route 139 et Ange-Gardien fera l’objet d’un nouvel asphaltage, un projet qui devrait lui aussi coûter moins de 5 M$.  Granby aura aussi droit à sa part du gâteau, puisque la ville pourra compter sur du nouveau bitume sur la route 112. C’est la portion comprise entre la 137 et la rue Martin qui subira une cure de jouvence.

Notons qu’une seule municipalité de Brome-Missisquoi profitera de l’aide de Québec annoncée jeudi afin d’améliorer ses infrastructures routières actuelles, soit Frelishburg. Ses citoyens assisteront en effet à la reconstruction du pont enjambant la rivière aux Brochets, sur le chemin Richford.

Au total, 328 chantiers seront déployés entre 2018 et 2020, dont plusieurs au courant des prochains mois.