L’année 2017 en revue: c’est arrivé en août…

RÉTROSPECTIVE. Plusieurs événements ont retenu l’attention de la salle de rédaction du GranbyExpress en 2017. Voici notre sélection. Bonne lecture!

L’Acadie rayonne au FICG

Le Néo-Brunswickois originaire de Madran, Pierre Guitard, est sacré grand lauréat 2017 du Festival international de la chanson de Granby (FICG). Quelque 50 000 personnes participent aux festivités. Sitôt la 49ième édition bouclée, l’organisation fait déjà connaître son intention de convier de grands noms de la chanson québécoise pour le 50ième anniversaire de l’événement, en 2018.

Des pancartes artistiques…et incomprises

Le maire sortant de Granby, Pascal Bonin, lance officiellement sa campagne en vue des élections municipales de novembre. Celle-ci est axée sur des pancartes artistiques produites par des citoyens. Huit concepts et 24 affiches en résulteront, dont certaines où l’on aperçoit l’élu vêtu d’un costume de superhéros. Il fera d’ailleurs une sortie médiatique en octobre pour faire une mise au point, estimant que l’initiative a été incomprise par une part de la population.

Québec sabre dans les subventions du SERY

Solidarité ethnique régionale de la Yamaska (SERY) se voit amputé d’une subvention de 54 000 $ du ministère de l’Immigration du Québec, une décision que l’organisme s’explique mal. En conséquence, Granby annonce son intention de ne pas accueillir de réfugiés haïtiens, et ce au moment où ils se massent à la frontière canado-américaine.

Investissement majeur chez Plastitube

L’entreprise Plastitube de la rue Simonds Sud, à Granby, ajoute une nouvelle ligne d’impression digitale nommée Jet Print à ses activités de fabrication de tubes flexibles et devient la première à se doter d’un tel équipement en Amérique du Nord. L’investissement est estimé à 5,5 millions $ et s’inscrit dans un plan global évalué à neuf millions $.

Bromont s’entend avec ses policiers

Au terme de 18 rencontres de négociation réparties sur environ un an, la Ville de Bromont et le syndicat des policiers s’entendent sur une nouvelle convention collective de sept ans, rétroactive au 1er janvier 2014 et prenant fin le 31 décembre 2020. Le nouveau contrat de travail accorde notamment dix week-ends de congé additionnels par année aux syndiqués.