Les vacances à l’extérieur du Québec très populaires

VOYAGES. Le temps maussade et plutôt gris des dernières semaines incite les gens de la région de Granby à quitter vers les destinations soleil.

Lucie Raîche, propriétaire de l’agence de voyages Lucie Raîche, confirme que les voyages «dernières minutes» sont très populaires. «Certains clients avaient décidé d’aller dans la région d’Ottawa, mais ont plutôt opté pour un endroit plus ensoleillé», explique-t-elle.

Les voyages en sol européens ont également la cote cet été. «Plusieurs personnes ont décidé de se diriger vers l’Espagne, l’Italie ou la France. Pour les vacances familiales, on retrouve Disney World à Orlando en Floride, Varadero (Cuba) et Punta Cana (République dominicaine)», ajoute Mme Raîche.  

D’ailleurs, avec la hausse des demandes pour les voyages vers les destinations soleil, les voyageurs sont invités à faire preuve d’ouverture. «Il y a encore des disponibilités, mais ça dépend des tours opérateurs. À certains endroits, il reste des six nuits ou des cinq nuits. Une autre qualité à avoir est la flexibilité», note la propriétaire de l’agence établie à Granby depuis 1999.

Le même constat a été observé chez Voyages Escapades 2 000. «C’est une période très achalandée. Les gens sont tannés de la pluie. Les destinations soleil sont très prisées. Les gens veulent de la chaleur et du beau temps», a précisé la propriétaire, Marie-Josée Desmarais.

Elle remarque que les prix pour les forfaits dans le Sud sont plus élevés que par les années passées en raison de la forte demande.

«Pour les destinations européennes, l’Italie est très populaire. De plus en plus de gens nous demandent la Grèce», ajoute Mme Desmarais.

Les croisières très appréciées

Les croisières ont connu une popularité grandissante cet été. «On a vendu des croisières en Angleterre, en Suède. Il y a les vacances fluviales. Pour les vacances en famille, les croisières en Espagne sont populaires. On a vu une hausse à ce niveau-là», estime Lucie Raîche.

Témoignage d’une vacancière

Au lieu de prendre ses vacances au Québec, Véronique Gemme a plutôt opté pour une destination soleil au début du mois de juillet.

«On a décidé d’aller à l’extérieur à cause de la température incertaine au Québec et pour la question du repos également. Ce sont les raisons pour lesquelles nous avions décidé de nous rendre à Montego Bay, en Jamaïque», explique-t-elle.

Contrairement à certains vacanciers, Mme Gemme n’a pas attendu à la dernière minute pour planifier son voyage et l’a réservé plusieurs semaines à l’avance. «Tant qu’à prendre un voyage, j’aime aussi bien y aller avec un endroit où l’on sait que la température sera belle», conclut-elle.