Réussir l’observation des étoiles filantes en huit points

ASTRONOMIE. Réglez votre alarme! Une pluie d’étoiles filantes est attendue dans les dernières heures de la nuit du 11 au 12 août. Voici huit trucs à appliquer pour profiter au maximum des Perséides.

– S’éloigner de la pollution lumineuse et choisir un site d’observation le plus noir possible. Selon le Planétarium de Montréal, 25 météores (étoiles filantes) à l’heure peuvent être observés sous un ciel modérément noir. Ce chiffre double dans un endroit dépourvu de toute pollution lumineuse;

– Oublier télescopes et jumelles, leur champ visuel est trop restreint pour apprécier les Perséides. Une paire d’yeux grands ouverts suffit!

– Cibler l’endroit où semblent provenir les étoiles filantes et regarder à droite ou à gauche de ce point. Les météores vous sembleront plus nombreux;

– S’informer des conditions météorologiques avant de partir de la maison. Les soirées nuageuses ou venteuses ne sont pas propices à l’observation du ciel;

– Privilégier une chaise longue avec un dossier incliné à 45 degrés (pour soutenir votre tête!). Faites dériver votre regard dans le ciel à mi-hauteur;

– S’habiller chaudement. Les soirées peuvent être assez fraîches pendant le mois d’août;

– Prévoir également une bâche ou une toile de plastique pour recouvrir le sol et se protéger de l’humidité.

– Dans un souci de sécurité, prendre soin d’amener avec soi une lampe de poche. Pour éviter d’être ébloui, il est recommandé de recouvrir la lampe de cellophane rouge.

Et surtout, n’oubliez pas votre liste de vœux!

TC Media