Un déficit de près de 700 000$ à l’OMH de Waterloo

HABITATION. Le déficit d’opération de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Waterloo s’élèvera à près de 700 000$ en 2015, selon les prévisions budgétaires déposées le 24 février dernier par l’organisme.

À la séance régulière d’avril, les élus de Waterloo ont approuvé le document. L’OMH de Waterloo prévoit, pour 2015, engendrer des revenus de 658 330$ et des dépenses de 1 226 804$. L’organisme estime à 682 855$ le déficit qu’il enregistrera. Conformément à la Loi, la Ville de Waterloo essuiera 10% du déficit, ce qui représente une facture de 68 286$.  

Voici en rafales, quelques nouvelles qui concernent Waterloo…

Un nouvel éclairage à la salle du conseil

La salle du conseil municipal de Waterloo est en pleine cure de beauté et la métamorphose se poursuit. L’éclairage actuel sera remplacé par 16 nouveaux luminaires qui seront fournis par Beauregard Électrique, une entreprise de Waterloo, au coût de 6 346,62$, taxes incluses. Ce montant inclut l’équipement et le matériel. 

Salon Expo-Habitat de Montréal 2016

Présente depuis deux ans au Salon Expo-Habitat de Montréal, la Ville de Waterloo tiendra à nouveau un kiosque à cet événement en 2016. Waterloo y louera un espace de 400 pieds carrés. La présence à cet événement contribue à la promotion de la ville et de ses développements résidentiels. 

Trois postes offerts à Tourisme Waterloo

L’été étant à nos portes, Tourisme Waterloo a obtenu une subvention du gouvernement fédéral permettant à trois étudiants d’y travailler pour la période estivale. Pour postuler, il faut entrer en contact avec le bureau du député fédéral de Shefford, Réjean Genest. 

Et les pompiers?

Les sapeurs de Waterloo n’ont toujours pas de camion-échelle. La Ville de Waterloo recherche toujours la perle rare, c’est-à-dire un camion-échelle/autopompe assez récent qui respecterait le budget d’un demi-million de dollars. Le camion-échelle de Waterloo, un modèle 1963, a dû être mis à la retraite après avoir rendu l’âme en novembre dernier. En cas de besoin, les pompiers peuvent compter sur l’échelle aérienne de Bromont et celle de Granby. Quant à la caserne de pompiers, également désuète, le projet en est toujours au stade de l’évaluation. 

En pourparlers pour le lac

La Ville de Waterloo est en constante communication avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) au sujet du lac Waterloo et sa réhabilitation. «On travaille pour savoir quelle modélisation est acceptable aux yeux du ministère. On veut analyser le volume de phosphore dans le lac et dans le bassin versant et on veut que ce soit reconnu, que ce soit valide et étoffé à leurs yeux. On veut que ce soit écrit noir sur blanc», explique le maire de Waterloo, Pascal Russell. Ce dernier est confiant que les pourparlers mènent à un consensus entre les partis.