Une plinthe électrique met le feu à un immeuble à logements

GRANBY. Une plinthe électrique a pris feu et les flammes se sont propagées à la structure d’un immeuble à logements de la rue Sainte-Rose, mercredi après-midi, à Granby.

Le locataire d’un logement situé au rez-de-chaussée s’en allait travailler lorsqu’il a senti une odeur de brûlé en milieu d’après-midi. Il a ensuite vu une étincelle derrière une plinthe électrique située près de l’entrée et a vu du feu. «J’ai donné un coup sur le calorifère et je l’ai arraché. J’ai pitché un peu d’eau. Je voyais que le feu continuait à monter. J’ai tout de suite appelé les pompiers et averti la propriétaire», raconte Christopher Lefebvre, qui loue son logement depuis le mois d’août.

La propriétaire s’est rapidement présentée sur les lieux. La dame, qui a acheté l’immeuble construit en 1961 il y a six ans, trouvait difficile de regarder les pompiers faire leur travail.

Les sapeurs ont reçu l’appel peu avant 15h10 et confirment la thèse avancée par le locataire. «L’incendie prend son origine dans un calorifère. De toute évidence, le feu s’est propagé dans le mur jusqu’au deuxième étage», explique Pierre Lacombe, directeur du Service des incendies de Granby. Les pompiers ont dû notamment ventiler le bâtiment en faisant des ouvertures dans le toit.

Un peu plus d’une heure a été nécessaire aux sapeurs pour maîtriser le brasier. Deux des quatre logements de l’immeuble ont subi des dommages évalués entre 30 000$ et 40 000$. La Croix-Rouge a été demandée sur les lieux.

Une vingtaine de pompiers ont participé à l’intervention qui n’a pas été compliquée par le froid qui frappe la région. Personne n’a été blessé.