Vol à main armée: les deux suspects libérés

FAITS DIVERS. Les deux suspects arrêtés au terme d’un ratissage policier mené à la suite d’un vol qualifié dans un dépanneur ont été libérés, tard, mercredi soir. Ils ne seraient pas reliés au hold-up, mais des armes prohibées ont été trouvées dans leur voiture.

Les deux Granbyens de 29 et 33 ans ont été rencontrés par les enquêteurs en soirée mercredi. Au terme de leur interrogatoire, les enquêteurs n’ont pu démontrer qu’ils étaient reliés au vol à main armée perpétré mercredi avant-midi au Dépanneur Faubourg Desjardins, rue Desjardins Nord à Granby. Toutefois, «des armes prohibées, soit du poivre de Cayenne et un couteau, ont été trouvées dans leur véhicule», précise l’agent Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby.

Si les deux suspects n’ont pu être reliés au hold-up, les policiers ont cependant des raisons de croire qu’ils s’apprêtaient à commettre un autre acte criminel.

Le Granbyen de 29 ans, qui n’était pas connu du milieu policier, a été libéré via une sommation à comparaître. Il sera accusé de possession d’armes prohibées à une date ultérieure. Son complice, un Granbyen de 33 ans, connu des policiers, a été libéré sans mise en accusation.

Les policiers poursuivent leur enquête en lien avec le vol à main armée.