Archéologie: un œuf de mascotte découvert à Granby

Archéologie: un œuf de mascotte découvert à Granby

Voici «l'œuf de mascotte» qui a été dévoilé jeudi après-midi devant le regard médusé des personnes présentes à cette conférence de presse historique.

Crédit photo : (Photo: GranbyExpress-Roxanne Langlois)

ARCHÉOLOGIE. Au moment où une cinquantaine de peluches géantes s’apprêtent à prendre d’assaut Granby, un œuf vraisemblablement pondu par l’une d’elles a été découvert sur le chantier de l’église Notre-Dame de Granby dans le cadre de fouilles archéologiques. Cette trouvaille hors du commun  a d’ailleurs nécessité l’intervention d’un expert en matière de mascottes issu du domaine universitaire.

C’est du moins le scénario farfelu qui a été présenté aux médias jeudi après-midi à l’occasion d’une conférence de presse organisée par Commerce Tourisme Granby_région (CTGR). L’instance a ainsi fait un clin d’œil aux fouilles archéologiques qui se sont tenues sur le terrain du lieu de culte l’été dernier.
«Vous en avez sûrement entendu parler, il y a eu des restes de cimetière qui ont été retrouvés dans le sol. Il n’y a pas que ça qui a été retrouvé. Évidemment, il fallait garder le secret, mais on a mis un scientifique sur le cas […]», a annoncé en souriant la coordonnatrice au développement  commercial pour CTGR, Jennifer Martin.

Ledit spécialiste, surnommé Amadeus Chgil, est responsable du «laboratoire de recherche des toutous des Amériques» et professeur au «programme en étude des enjeux et sociaux» de l’Université francophone de Hearst, en Ontario. «Jamais une telle découverte n’a été faite à travers le monde entier», a-t-il solennellement déclaré aux personnes présentes lors du dévoilement de ce flamboyant coco de couleur rouge.

Ce dernier a d’ailleurs livré les résultats de ses études à l’effet que les mascottes seraient débarquées sur Terre il y a 65 millions d’années à bord d’un astéroïde qui a frappé la terre, marquant du même coup la disparition des dinosaures. Le tout se serait passé au Mexique, mais aurait eu d’importantes répercussions à Granby, ville considérée comme «un terreau fertile».

«On a découvert que les mascottes pondent des œufs […] à environ 1 mètre 50 sous les endroits colorés. Si vous voulez attirer la mascotte, il faut porter un chapeau coloré sur votre tête, ce qui permettra aux mascottes de couver ses œufs», a-t-il ajouté, espérant favoriser la pérennité de cette joyeuse espèce encore méconnue du public.

«On est en attente de voir si on déclenche les mesures d’urgence», a quant à elle lancé la mairesse suppléante de Granby, Julie Bourdon, jeudi. Celle-ci a ajouté que la rue Principale sera assurément fermée à la circulation dès le 18 juillet en raison de potentielles éclosions d’œufs, qui pourraient être déclenchées par la chaude température estivale. Des «mascutes» devraient ainsi voir le jour au cours des jours suivants.

Ce qu’il faut en comprendre…

La Fête des mascottes entame, pour sa 33e édition, un virage ludique qui s’opérera sur plusieurs années. L’année 2018 constitue ni plus ni moins un prélude à ce changement de cap qui prendra toute sa place l’an prochain; petits et grands seront alors appelés à plonger tête première dans «l’univers Mascoto».
«Après 33 ans, c’était trop facile de faire un copier-coller. À un moment donné, il fallait se brasser la cabane, aller ailleurs, essayer autre chose et innover. C’est le fun, avoir un vertige», défend le directeur général de CTGR, Sylvain Gervais.

La firme La Grande gourmandise de Boucherville entre cette année en scène afin d’orchestrer les festivités, prenant ainsi le relais de l’Agence Lion. Plusieurs surprises et animations inédites feront donc partie prenante de ces cinq journées d’activités, qui se déploieront du 18 au 22 juillet prochain. Le jeu sera au cœur de l’événement.

L’organisation invite d’ailleurs les petits et grands qui viendront assister à l’habituel défilé des mascottes, le dimanche à 11h, à se confectionner des chapeaux farfelus et à les porter à cette occasion, ce qui aura pour effet d’attirer vers eux les différents personnages.

Comme à l’habitude, divers exposants et commerçants sortiront dans les rues à ces dates; ils seront cette année une soixantaine à faire des affaires sur la voie publique. Pour ce faire, la rue Principale sera fermée à la circulation automobile entre les intersections de Dufferin et St-Hubert dès le mardi 17 juillet, 15h. Cette fermeture sera d’ailleurs en vigueur jusqu’au dimanche suivant à minuit.

La programmation complète de cette grande fête ludique est disponible sur le site www.fetedesmascottes.ca ainsi que sur la page Facebook Fête des mascottes.