Le baseball adapté débarque cet été à Granby

Le baseball adapté débarque cet été à Granby

Dans certaines villes, les participants participent aux activités d'une ligue «adaptée» avec des parties dans le cadre d'un calendrier régulier. À Granby, on souhaite y aller par étape en offrant des activités d'initiation encadrées en fonction des capacités des participants.

Crédit photo : GranbyExpress-archives

LOISIR. Le losange sera accessible aux jeunes de 7 à 17 aux prises avec un handicap physique ou intellectuel. La région Richelieu-Yamaska proposera pour la première fois du baseball adapté et Granby servira de pôle de développement au cours de la belle saison.

Frapper une balle en mousse avec un t-ball, faire un relais, faire le tour des buts en fauteuil roulant, prendre part à un mini-match sans accorder d’importance aux trois retraits et au pointage final. Du baseball adapté pour le pur plaisir de jouer. C’est ce qu’offrira la Granbyenne Geneviève Rheault en collaboration avec Baseball Mineur Granby, a appris GranbyExpress.

«Le baseball adapté part d’une initiative de Baseball Canada qui a développé un programme auquel s’est associé les organisations provinciales dont Baseball Québec», a expliqué en entrevue Geneviève Rheault.

Plusieurs partenaires notamment le CISSS de la Montérégie-Ouest, qui chapeaute le Centre montérégien de réadaptation de Granby, Zone Loisir Montérégie et Baseball Richelieu-Yamaska ont manifesté leur intérêt pour l’implantation de cette nouvelle offre en sport inclusif à Granby.

Déjà offert notamment à Laval et Montréal, le baseball adapté peut prendre diverses formules. Dans certaines villes, les jeunes participent aux activités d’une ligue «adaptée» avec des parties dans le cadre d’un calendrier régulier. À Granby, on souhaite y aller par étape en offrant des activités d’initiation encadrées en fonction des capacités des participants.

«Cet été, c’est vraiment une phase d’implantation plus globale. Le baseball adapté, c’est différentes formules, il y a différentes façons de le faire. C’est vraiment d’aller chercher une clientèle qui a des besoins particuliers», a laissé savoir la responsable du projet.

Et les clientèles sont multiples (trisomie 21, paraplégie, dystrophie musculaire, paralysie cérébrale, etc.)

«Le but, c’est de les faire bouger dans un contexte participatif», a indiqué Mme Rheault. «Et le concept du baseball adapté, c’est d’enlever le plus de réglementations possible. Il n’y a pas de retraits, pas de points, pas de nombre de manches. On s’en tient à frapper, lancer, courir et attraper.»

Pour l’an un du programme, trois activités dédiées au baseball adapté seront à l’horaire de Baseball Mineur Granby (BMG). Par ailleurs, les terrains de balle du parc Louis-Choinière et du Verbe Divin seront mis à la disposition du baseball adapté, a indiqué le président de BMG, Jean-Philippe Primeau.

On y croit

À Baseball Mineur Granby (BMG), l’ajout du baseball adapté à son organigramme s’inscrit dans la volonté de l’organisation de s’ouvrir aux différentes clientèles. Les enfants ayant des limitations physiques ou intellectuelles ont leur place dans le losange. Tellement que BMG consacrera un montant de 500 $ dans son budget d’opération dès 2019 à cette offre sportive.

«Quand le projet m’a été présenté, j’étais loin d’être contre. Je suis récréologue de profession (…). Le baseball adapté va dans ce sens-là.» «Nous, à Baseball Mineur Granby, on devient le soutien majeur à Geneviève et c’est elle la directrice de cette catégorie. C’est son bébé», a affirmé Jean-Philippe Primeau.

Curieux de voir ce qu’est le baseball adapté, le président de BMG se promet bien d’aller voir les jeunes à l’œuvre, car le téléphone sonne déjà. «J’ai déjà eu des appels d’associations intéressées à l’implanter en 2019.»

Une grosse victoire

Près de 15 % des Canadiens vivent avec un handicap physique. Et de ce nombre, seulement 3 % d’entre eux participent à un sport organisé. Pour le kinésiologue Jean-Philippe Desrochers, du CISSS de la Montérégie-Ouest, le baseball adapté ne peut qu’être bénéfique pour la santé physique et psychologique des futurs joueurs.

«Ils vont se socialiser avec d’autres jeunes qui ont un handicap et développer des habiletés motrices (…). Et plus ils sont actifs, plus ils font des progrès et améliorent leur qualité de vie. Le plaisir que les jeunes vont avoir, ça vaut tous les médicaments et les médailles. Courir jusqu’au premier but, c’est une victoire pour eux», a affirmé le kinésiologue.

 

Baseball adapté en bref…

S’adresse aux enfants de 7 à 17 ans

Trois activités cet été

Gratuit pour tous les participants

Information: Geneviève Rheault au 450 531-1990 ou adapte@baseballmineurgranby.ca.