Un cocktail de stupéfiants saisis à Granby

Un cocktail de stupéfiants saisis à Granby

Trois suspects ont été arrêtés par les policiers de Granby, dont deux hommes dans cet immeuble à logements de la rue Charron.

Crédit photo : GranbyExpress-Éric Patenaude

FAITS DIVERS. De la résine de cannabis, du cannabis, des comprimés de méthamphétanine, des cigarettes de contrebande et une petite quantité de munitions d’arme à feu ont été recuiellis par le Service de police de Granby (SPG) au cours d’une opération menée à quatre endroits simultanément, hier matin.

Avec le soutien du groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec, des agents du SPG ont fait irruption dans un immeuble à logements de la rue Charron, situé à deux pas de l’école Sainte-Famille. À cet endroit, trois appartements ont été perquisitionnés et deux suspects ont été arrêtés sur les lieux vers 5h du matin. Une résidence de la rue Cowie a aussi été passée au peigne fin par les policiers. Sur place, les gendarmes ont coffré un troisième individu en lien avec cette frappe policière.

Trois hommes devront répondre de leurs actes devant la justice. Un suspect de 48 ans a été libéré sous promesse de comparaître le 10 janvier prochain. Ce dernier fera face à une accusation de possession de stupéfiants. Libéré d’ici son retour en cour prévu pour le 15 janvier 2018, un second prévenu âgé de 39 ans sera accusé de possession dans le but de trafic.

Quant au troisième individu, Mattew Pelletier, 27 ans, de Granby, il se trouvait en liberté illégale à la suite de l’opération Muraille survenue en juin 2016 dans la région de Granby. Pelletier demeure détenu jusqu’à sa prochaine comparution. Des accusations de liberté illégale et de bris d’ordonnance pour possession de munitions d’arme seront portées contre lui.

Lancée en septembre dernier, l’enquête a progressé grâce à des informations reçus du public.