Granby en fête vise un record d’achalandage

Par Ugo Giguere

C’est le 24 août que les Granbyens ont rendez-vous au parc Daniel-Johnson pour célébrer leur fête citoyenne annuelle. On savait déjà que le groupe néo-trad Mes Aïeux tenait la tête d’affiche, on sait maintenant que c’est le talent local Alex Nevsky qui va ouvrir en première partie et que les tout-petits vont pouvoir chanter avec Arthur l’Aventurier.

On avait bien failli les voir sur scène pour les Fêtes du 150e anniversaire de Granby en 2009, mais l’organisation avait finalement porté son choix sur Kaïn. L’attente aura tout de même valu la peine, quatre ans plus tard la bande de Mes Aïeux s’amène finalement aux abords du lac Boivin avec sa formule festival.

«Mes attentes sont très élevées. Ils sont extraordinaires en spectacle, ça bouge, ils font lever le party», mentionne le coordonnateur de la fête Mathieu St-François. Le directeur du service des loisirs, des arts, de la culture et de la vie communautaire, Patrice Faucher, s’attend d’ailleurs à fracasser le record de 40 000 personnes établi par Grégory Charles en 2011.

Avec des succès comme Dégénération, Le déni de l’évidence, Ton père est un croche ou Remède miracle, gageons qu’il y aura foule au parc pour assister au concert.

L’honneur d’ouvrir la soirée revient à un talent d’ici à compter de 19h. Trois jours avant le lancement de son deuxième album Himalaya mon amour, le Granbyen Alex Nevsky montera sur scène. Une belle occasion pour le jeune auteur-compositeur-interprète de faire entendre son répertoire au public de chez lui.

Journée bien remplie

Toujours une journée familiale incontournable de l’été, Granby en fête poursuit dans la tradition. De 8h à 22h, des dizaines d’activités pour tous les âges sont offertes sur le site du parc de la rue Drummond. Sportifs, danseurs, mélomanes et toute autre personne qui a envie d’avoir du plaisir risque de trouver chaussure à son pied à Granby en fête.

D’abord, les enfants vont avoir l’occasion de s’amuser à 12h30 avec Arthur l’Aventurier, une grande vedette chez les plus jeunes. «C’est le plus gros nom qu’on a eu en spectacle jeunesse, alors on s’attend à une bonne foule», a souligné Mathieu St-François en conférence de presse.

Par la suite, la kermesse et la promenade des tout-petits vont offrir une foule de possibilités. Les enfants vont, entre autres, pouvoir découvrir des véhicules de machinerie lourde, un bolide de course et une ambulance.

Comme on souhaite faire la promotion de l’activité physique, on propose un atelier de création de «smoothies» où le mélangeur doit être actionné à l’aide d’un vélo. Un parcours du genre «Tough Mudder», mais inoffensif et destiné aux enfants, sera animé par l’équipe de Jeunes en forme.

La danse étant toujours symbole d’ambiance festive, pas moins de neuf écoles de danse vont se relayer tout au long de la journée à la «Place de la danse», ainsi que sur scène.

Autre moment fort de la journée, la traditionnelle épluchette de maïs de SERY est de retour. «On prévoit éplucher 5 500 à 6 000 épis, alors on va avoir besoin de bénévoles pour nous aider», a lancé la directrice générale de l’organisme Joanne Ouellette en guise d’invitation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires