Jean-Philippe Perras dans Marie Tudor

Par Ugo Giguere
Jean-Philippe Perras dans Marie Tudor
Julie Lebreton et Jean-Philippe Perras dans Marie Tudor.

La vie sourit à Jean-Philippe Perras. Après avoir décroché un rôle important dans la série 30 vies à sa sortie de l’École nationale de théâtre, le Granbyen enchaîne les projets sur scène comme à la télé. Jusqu’au 12 février, c’est dans Marie Tudor qu’on le retrouve au Théâtre Denise-Pelletier.

Fabiano Fabiani, l’amant interdit de la reine Marie Tudor (Julie Lebreton) est «un fourbe, un voleur, un maître du jeu qui manipule tout le monde», comme le décrit son interprète. Un rôle qui n’a pourtant rien à voir avec le «casting» qu’on colle à Jean-Philippe Perras.

«J’ai plutôt l’habitude du beau et bon gars», reconnaît-il emballé par le «magnifique rôle» que lui a offert le metteur en scène Claude Poissant. Au moment de se faire offrir l’audition, le comédien ne connaissait rien de la pièce de Victor Hugo. «Cinq jours avant, j’ai su que j’avais une audition. Je me suis précipité dans une librairie et j’ai tripé! C’est le rôle d’une vie!», lance-t-il avec un enthousiasme évident.

Au-delà du rôle de Fabiano Fabiani, le jeune comédien a été charmé par le «thriller à saveur romantique» monté pour la première fois en 1833. On y épie une reine d’Angleterre déchirée entre ses décisions politiques et ses blessures intimes, en plus d’assister aux tractations de coulisse de son entourage.

«La pièce est admirablement montée par Claude Poissant. Ça peut parfois être lourd les classiques, mais il n’est pas tombé là-dedans. C’est très concret et on y retrouve des enjeux très actuels», décrit Jean-Philippe.

Après plus de deux mois de préparation, les comédiens ont enfin pu briser la glace devant public le 15 janvier dernier. Depuis, plusieurs représentations ont été données devant des groupes scolaires dont la réaction a étonné l’interprète de Fabiano. «Ils ont une super belle écoute, ça va très bien!»

Il faut aussi admettre que la distribution a tout pour en faire un succès. En plus l’excellente Julie Lebreton dans le rôle principal, on retrouve d’autres grosses pointures en David Savard et David Boutin.

Nouvelle série télé

On vous disait que la vie sourit à Jean-Philippe Perras (…). Le jeune homme tient le premier rôle d’une comédie romantique aux côtés d’Anick Lemay diffusée ce printemps. Toi et moi malgré tout sera présentée sur les ondes d’ICI Radio-Canada télé.

«Ça rentre dans le créneau de Belle-Baie. C’est une série tournée hors Québec, à Ottawa, diffusée juste avant l’été», précise Jean-Philippe. Il incarne Sébastien, un musicien/paysagiste de 25 ans, amoureux d’une fonctionnaire et mère de famille de 42 ans.

On comprend que le «malgré tout» implique les nombreuses différences qui distinguent les personnages pourtant amoureux. «C’est l’amour malgré la différence d’âge, malgré les différences entre Québécois et Ontariens», précise Jean-Philippe.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires