L’artiste granbyen Eli Woods dévoile son premier EP en carrière

Photo de Abdennour Edjekouane
Par Abdennour Edjekouane
L’artiste granbyen Eli Woods dévoile son premier EP en carrière
Eli Woods lors du lancement de son EP. (Photo : GranbyExpress-Abdennour Edjekouane)

LANCEMENT.  LANCEMENT. C’est vendredi dernier qu’Eli Woods a présenté son premier EP en carrière L’art de cacher son malheur. Une centaine de personnes s’est retrouvée pour assister à cet évènement à la distillerie La Chaufferie et voir l’artiste interpréter les morceaux de son mini album.

Voilà maintenant quelques années que le jeune Eli Woods, de son vrai nom Elie Gagné, roule sa bosse dans la région. Après plusieurs contrats et prestations partout au Québec, le musicien revient dans sa ville pour dévoiler L’art de cacher son malheur, une ode à la compréhension de sa propre identité, l’équilibre mental, le temps qui passe et la société moderne. « Je m’inspire beaucoup des sujets de notre société, et qui interpellent aussi les jeunes de ma génération. La connaissance de soi, la santé mentale… C’est super important et ça va de pair, c’est de nous connaitre pour être bien dans notre société et accepter tout ce qui se passe et faire les changements qui vont avec », a noté Eli Woods.

Le texte, qui est parfois plus profond et « lourd », contraste parfaitement avec la musique aux sonorités généreuses, aux mélodies toujours accrocheuses et aux refrains entrainants. S’inscrivant dans le folk-pop, les compositions d’Éli Woods s’accompagnent également d’une guitare électrique qui ajoute une touche rock à un style déjà très coloré. « C’est des arrangements qui sont réfléchis et travaillés en profondeur. Les paroles aussi le sont, j’ai travaillé avec Mélanie Noël, qui est une auteure de la région et qui a écrit pour Fred Pellerin et Richard Séguin. Elle m’a aidé à réécrire quelques paroles et quelques phrases. D’ailleurs, c’est elle qui a écrit la dernière chanson de l’album, Ensemble », a souligné Eli Woods.

Feel Alive, L’art de cacher son malheur, Coup de vent et Ensemble composent le premier mini album du Granbyen. Malgré des morceaux très variés, Eli avoue que sa chanson préférée de l’EP demeure Coup de vent. « Coup de vent, c’est la chanson qui me touche souvent, même quand c’est une autre personne qui la chante. La vie passe comme un coup de vent et il faut l’apprécier maintenant. Je le fais de plus en plus et j’essaie de mettre en pratique ce que j’écris, que ce soit avec ma fille ou ma famille. C’est de prendre le temps d’être là et d’être présent mentalement pour tout le monde », a conclut le musicien.

L’album est disponible sur toutes les plateformes d’écoute.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires