Une BD à ciel ouvert

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Une BD à ciel ouvert
L'Atelier 19 a inauguré, cet après-midi, sa nouvelle oeuvre collective D'où viens-tu, Granby? Aménagée à deux pas de la passerelle Miner et de la rue Long, l'imposante BD, qui se décline en onze tableaux, raconte la petite histoire industrielle de la ville. (Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

CULTURE. Fidèle à son habitude, l’Atelier 19 continue d’embellir l’espace urbain avec ses oeuvres collectives étalées ici et là sur le territoire de la ville. Sa dernière création: une bande dessinée (BD) format géant intitulée D’où viens-tu, Granby?

Aménagée à deux pas de la passerelle Miner et de la rue Long, la nouvelle oeuvre collective de l’Atelier 19 se décline en onze tableaux. D’où viens-tu, Granby? raconte la petite histoire industrielle de la ville; de l’arrivée du premier colon jusqu’à l’incendie qui a emporté la défunte Miner Rubber au début des années 80.

Pour créer cette oeuvre illustrée, pas moins de 1500 heures de travail ont été nécessaires. En plus de l’aide de la Société d’histoire de la Haute-Yamaska (SHHY), l’Atelier 19 a pu aussi compter sur la précieuse aide d’une centaine de personnes, dont des élèves de l’enseignante en arts plastiques au Collège Mont-Sacré-Coeur, Éliane Dubé, qui ont mis la main à la pâte.

Réalisée dans le cadre d’une entente triennale entre la Ville de Granby et l’Atelier 19, la 13e création artistique de l’organisme est facilement accessible par la passerelle Miner ou la piste cyclable. La BD à ciel ouvert se trouve par ailleurs à proximité de la nouvelle exposition photographique Femmes au travail présentée par la SHHY.

«Pour moi, l’oeuvre n’est pas dans le désert avec des panneaux. Ce sont des gens qui sont autour et on a vraiment l’intention de promouvoir cette oeuvre auprès des écoles primaires et secondaires et de créer un outil pédagogique sous forme de jeu parce qu’il y a beaucoup d’informations à aller chercher et de découvertes à faire», a indiqué la directrice générale et artistique de l’Atelier 19, Francine Charland. «Ici, c’est un musée à ciel ouvert. Les enfants et les familles ont besoin de sortir de leur zone de confort et de venir ici pour apprendre, je trouve ça extraordinaire», a ajouté la porte-parole de l’organisme.

La BD développée par l’Atelier 19 pourrait par ailleurs être prochainement disponible en version imprimée, a-t-on laissé savoir lors de l’inauguration de l’oeuvre citoyenne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires