Un chiro de Bromont réprimandé

Par Ugo Giguere
Un chiro de Bromont réprimandé
Des informations diffusées sur le web et reprises sur des dépliants publicitaires ont valu des réprimandes au Dr Brunelle.

Des publicités et un site web au contenu jugé inexact et incomplet ont valu au Dr Gilles Brunelle des réprimandes et une amende de 1 000$ du conseil de discipline de l’Ordre professionnel des chiropraticiens du Québec.

En plus de 40 ans de carrière, il s’agit des premières réprimandes adressées au Dr Brunelle qui est membre de l’ordre depuis 1973. «C’est plate, mais ça ne laissera pas de tache à mon dossier. Je n’ai pas fait de manque à l’éthique et je n’ai pas fraudé de patient», a-t-il commenté.

Celui qui exploite la clinique Solutions discales Bromont a ouvert une seconde clinique à Saint-Hyacinthe en 2012. C’est la promotion du nouveau bureau, qui a posé problème.

«On a fait tout ça en vitesse», mentionne le docteur qui a plaidé coupable. Le syndic de l’ordre, Chantal Pinard, lui reproche d’avoir omis de s’identifier dans ses publicités.

Elle lui reproche aussi d’avoir publié sur son site web et dans un dépliant «des informations inexactes, incomplètes et susceptibles d’induire le public en erreur».

On note une affirmation selon laquelle «les soins offerts (…) donnent des résultats dès les premiers traitements». Une phrase qui pourrait laisser «croire au public que les résultats sont garantis».

Le Dr Brunelle a aussi dû nuancer une affirmation selon laquelle son système n’entraînait pas d’effets secondaires. «On a copié des rapports d’études, mais on nous a demandé de mettre ça plus doux parce qu’il y a toujours des risques», explique celui qui avait confié le tout à des spécialistes du marketing.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires