FICG: 197 artistes et 89 spectacles pour le 50e

FICG: 197 artistes et 89 spectacles pour le 50e

Le directeur général et artistique, Pierre Fortier, photographié lors du dévoilement des demi-finalistes, placés derrière lui.

Crédit photo : (Photo: GranbyExpress-Roxanne Langlois)

CULTURE. Voilà des mois que l’équipe du Festival international de la chanson de Granby (FICG) promet tout un party pour sa 50e édition. Promesse tenue; l’organisation présentera fort probablement le menu le plus imposant jamais proposé à ce jour. Pas moins de 89 spectacles mettant en scène plus de 197 artistes seront déployés du 15 au 26 août prochain.

«C’est la plus grosse programmation de l’Estrie et de la Montérégie depuis les loyalistes», lance d’emblée, en s’esclaffant, le directeur général et artistique du festival, Pierre Fortier. Les détails de la programmation sur laquelle l’organisation planche depuis près de deux ans ont été dévoilés lundi matin à Montréal et en fin de journée à Granby.

Quatre grandes productions originales seront offertes gratuitement aux festivaliers sur la scène Desjardins du parc Daniel-Johnson. «Ce sont des spectacles que vous ne pourrez voir qu’une seule fois», prévient le grand manitou. Le tout premier,  «OK on part», sera dirigé par nul autre que Vincent Vallières le 23 août.

Il se veut un clin d’œil au partenariat qui lie le grand rendez-vous musical à Cégeps et Secondaire en spectacle. D’anciens participants du concours scolaire feront leur apparition sur les planches: Andréanne A. Malette, Émile Bilodeau, Ingrid St-Pierre, Patrice Michaud et Philippe Brach.

«Le Québec change. Il y a un flot d’immigration qui s’en vient chez nous. On est contents d’avoir un nouveau son, de nouvelles voix, donc on a monté un spectacle […]», explique M. Fortier, faisant ainsi référence à «Musique de notre monde», à l’horaire du lendemain.

Cette soirée proposera des jumelages entre dix artistes de chez nous et des citoyens canadiens talentueux originaires de l’extérieur du pays. Daniel Bélanger, Paul Piché, Martine St-Clair, Pierre Flynn et Jorane prendront entre autres part à ce métissage musical inédit, qui mettra de l’avant des classiques revisités de la chanson québécoise. Des voix en provenance d’Afrique, de l’Inde et du Mexique pourront notamment être découvertes.

Le 25 août, c’est une production dédiée au 50e anniversaire de l’Office franco-québécois de la jeunesse qui sera animée par Émile Proulx-Cloutier. Plusieurs invités mettront leur grain de sel à cette soirée intitulée «Beau comme on s’aime»: Yann Perreau, Daniel Boucher, Valaire, Alfa Rococo et Alexandre Désilets seront du nombre.

Enfin, des demi-finalistes, finalistes et lauréats antérieurs du Grand Concours fermeront la marche, le 26 août, en présentant le grand spectacle de clôture, «Fou de toi». Luc de la Rochelière assurera la direction artistique de cette soirée à laquelle ont notamment été invités Pierre Lapointe, Alex Nevsky, Damien Robitaille, Jean-François Breau et Karim Ouellet.

Rappelons que sept grandes voix d’interprètes féminines ayant aussi passé par le FICG, dont celles d’Isabelle Boulay et de Luce Dufault, s’entremêleront à la musique de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) pour une soirée. Prévue le 23 août prochain au Palace, celle-ci sera animée  par l’animatrice et mélomane Monique Giroux. Les billets sont toujours en vente.

Une deuxième scène… et des festivités

La deuxième scène extérieure du parc Daniel-Johnson, baptisée Artopex, verra tel que promis une panoplie d’artistes qui plairont aux jeunes défiler. Trois spectacles seront à l’affiche chaque jour, du 23 au 26 août. On parle, entre autres, de Canaille, Pépé et sa guitare, Gab Paquet et Les Hôtesses d’Hilaire. Deux prestations (Brimbelle et Les Petites Tounes) sont quant à elles destinées aux enfants.

Le site promet également d’être plus festif cette année, puisque l’organisation y a prévu un nouvel espace intitulé «Chansons à boire». Une quinzaine de microbrasseries s’y retrouveront, en plus de produits du terroir, de jeux ludiques et d’une grande roue. «Ça va être l’endroit où aller fêter la 50e  édition», prévoit M. Fortier.

Le centre-ville s’animera également pour l’occasion: des projections multimédias sur des façades et de l’ambiance musicales seront au  programme. Des concerts  impromptus auront lieu dans des entreprises et une exposition portant sur les grands noms qui ont foulé la scène du FICG est dans les cartons.

Place au concours

Le Volet concours reprend évidemment du service. L’identité des 24 demi-finalistes a d’ailleurs été dévoilée lundi: ils proviennent évidemment du Québec et du Nouveau-Brunswick,  mais aussi de l’Ontario, du Manitoba et de la Saskatchewan. Aucun d’entre eux ne provient de Granby ou des environs, l’artiste résidant le plus près étant originaire de St-Hyacinthe (Charlène Blanchette).

Les participants tenteront de se tailler une place pour la Grande Finale Rouge FM du 22 août, qui sera cette fois-ci animée par l’humoriste Alexandre Barrette.

Le Petit festival de la chanson de Granby, dédié aux 6 à 13 ans et Jamais Trop Tôt (14 à 17 ans) seront aussi de retour.
Pour les détails de la programmation du festival, visitez le www.ficg.qc.ca.