FICG: Le Fransaskois Lord Byrun choisi lauréat

FICG: Le Fransaskois Lord Byrun choisi lauréat

Crédit photo : (Photo: GranbyExpress-Nicolas Racine)

CHANSON. L’industrie musicale francophone a couronné un Saskatchewanais déjanté, mercredi soir, lors de la Grande Finale Rouge FM du 50e Festival international de la Chanson de Granby (FICG): acclamé par le public, ce personnage unique appelé Lord Byrun reprendra la route des Prairies avec le titre de lauréat dans ses bagages.

Le public a été visiblement subjugué par le phénomène, qui ne se compare à personne, notamment lorsqu’il a énergiquement interprété sa première pièce Je suis dans la merde. Le jeune homme de Régina a mis la main sur des bourses de 25 000 $ et de 10 000$, remises par Rouge FM ainsi que par le FICG, qui étaient également convoitées par les trois autres finalistes Laura Lefebvre (Québec), Simon Elliot (Boisbriand) et Jessy Benjamin (Varennes).

Rencontré quelques minutes après le verdict, Lord Byrun (Byrun Boutin-Maloney de son vrai nom) peinait à réaliser sa victoire. S’il a admis qu’il n’espérait remporter le concours que «dans les rêves les plus profonds qu’il ne dit à personne», le grand gagnant garde les deux pieds sur terre relativement à ce nouveau titre.
«Ça ne garantit pas une carrière, mais ça donne tellement d’outils pour y arriver. Je veux juste tirer avantage de ça», a-t-il lancé, avant d’ajouter qu’il fera «beaucoup de voyages prochainement». L’auteur-compositeur-interprète devra effectivement réaménager son horaire de la prochaine année, puisque de nombreux prix remportés lui garantiront des présences dans bon nombre d’événements en 2019.

Le Fransaskois a expliqué avoir travaillé pendant des années pour mettre sur pied le «petit set de 15 minutes» présenté à Granby. L’artiste se dit d’ailleurs extrêmement fier d’avoir atteint son but premier, c’est-à-dire faire «rire les gens et créer de la joie», tout en partageant sa culture.

Notons qu’en tant que lauréat, Lord Byrun a aussi mis la main sur de nombreuses autres récompenses: le Prix Livetoune, le Prix Closson Duquette Cabinet Avocat, le Prix Nat Corbeil, le Prix du réseau centre ainsi que le Prix étoiles Stingray.

Diversité et surprise

Pour le directeur général adjoint du FICG, Érick-Louis Champagne, le lauréat, un bon élève, ne s’est réellement révélé qu’une fois sur scène. «Lord Byrun est probablement la plus grosse surprise que l’on a eue. Personne ne s’attendait à ça. C’est un gars super discret qui nous a tous jeté à terre avec sa présence sur scène. Le mérite lui revient, il a été là à chaque fois pour les ateliers et les formations», explique-t-il, ajoutant que la finale 2018 en est une dont les gens se souviendront.

M. Champagne souligne d’ailleurs que la diversité était encore une fois au rendez-vous cette année, et ce, dès les toutes premières étapes du concours: «On allait dans toutes les directions, ce qui a probablement rendu la tâche difficile au jury. Même du côté de nos finalistes, il y avait bien une originalité tout au long, mais pas de fil conducteur dans le style».

Précisons que Laura Lefebvre et ses quatre musiciens ont jeté une ambiance planante et nostalgique sur le Palace, alors Simon Elliot a offert une prestation sensible avec des touches folk, électro et rap. Enfin, le showman Jessy Benjamin, un jeune crooner monté sur scène avec une guitare gonflable, n’a lésiné sur aucun aspect de sa performance pour charmer les 112 jurés présents, en vain.

Précisons que ce dernier a été le deuxième finaliste le plus primé mercredi soir avec cinq mentions; Laura Lefebvre en a récolté deux et Simon Elliot, une seule.

 

Voici les autres prix remis samedi soir:

Prix Lynda Lemay – Tournée Granby-Europe: Lord Byrun
Prix coup de coeur du public Radio-Canada: Jessy Benjamin
Prix Artisti: Lord Byrun
Prix de la presse – Jacques-Cossette: Jessy Benjamin
Prix Francos de Montréal: Simon Elliot
Prix «Les Alliances» du Festival de la chanson de Tadoussac: Jessy Benjamin
Prix ROSEQ: Lord Byrun
Prix «Coup de coeur» Radarts: Jessy Benjamin
Prix Réseau Ontario: Lord Byrun
Prix Edmonton Chante: Lord Byrun
Prix Accès culture: Lord Byrun
Prix Alliance française de Toronto: Lord Byrun
Prix de la Nuit émergente à Sudbury: Lord Byrun
Prix Île du Repos: Jessy Benjamin
Prix Quartier des spectacles: Laura Lefebvre
La Nouvelle Scène Gilles Desjardins: Laura Lefebvre