Une grande quête du bonheur sur la route à l’Ancien presbytère

Une grande quête du bonheur sur la route à l’Ancien presbytère

L'Ancien presbytère présente «Prochaine sortie» cet été. Une nouvelle création interprétée par Martin Gougeon, Andrée-Anne Lacasse, Patrick Golau et Benjamin Déziel.

Crédit photo : Gracieuseté-l'Ancien presbytère

CULTURE. Qui n’a pas envie de vivre dans le bonheur? Où le trouver cet été? Au théâtre de l’Ancien presbytère avec la pièce Prochaine sortie.  Un road trip théâtral et comique à travers la province où l’on s’amuse à dénicher une vie meilleure et une nouvelle existence

Maintenant majeur et vacciné, l’Ancien presbytère nous revient cet été avec une nouvelle création signée Martin Gougeon. «Je pense que le théâtre vieillit bien et de plus en plus sereinement. On commence à avoir une certaine expérience ce qui fait qu’on gère mieux le stress et on connaît mieux notre médium», affirme Martin Gougeon.

Heureux du succès du théâtre, l’auteur voulait partager son bonheur avec les comédiens Andrée-Anne Lacasse, Patrick Golau et Benjamin Déziel impliqués dans la production estivale du petit théâtre de la rue Saint-Charles Sud.

Prochaine sortie, c’est la remise en question de Sophie (interprétée par Andrée-Anne Lacasse), qui a 35 ans, décide de tout foutre en l’air afin de se payer un trip sur la route aux quatre coins de la province. Virages brusques, nids-de-poule, vitesse excessive, course à tombeau ouvert et rencontres fortuites. Le bonheur; la trentenaire le recherche à tout prix au fil de ses aventures routières.

«Prochaine sortie, ça roule. C’est une pièce dynamique et je pense que c’est drôle. Nous, on a beaucoup ri en répétition et en lecture.» «Il y a une belle profondeur sans trop tomber dans le message», soutient l’auteur qui partagera la scène avec ses trois autres partenaires de scène.

«Il y a aussi de beaux moments de tendresse et ce n’est pas moralisateur», ajoute le comédien Patrick Golau.

Seule fille du quatuor de comédiens, Andrée-Anne Lacasse, aura le beau rôle d’être sur la scène dès la tombée du rideau jusqu’à l’arrêt des projecteurs à l’issue de la trentaine de saynètes. Tout un tour de force pour celle qui revient à l’Ancien presbytère pour une deuxième saison de suite.

«C’est une belle équipe à l’Ancien presbytère. C’est vraiment chouette jouer ici», déclare la comédienne originaire de Saint-Pie.

De Montréal à Gaspé en revenant à Montréal le temps d’un arrêt, la virée sur quatre roues de Sophie file à vive allure.  Même les spectateurs vont avoir les cheveux au vent en voyageant d’une localité à l’autre en moins de dix secondes lors des changements de décor.

L’Ancien presbytère, les comédiens l’aiment au point où ils y reviennent en courant lorsque Martin Gougeon leur propose un rôle. Pourquoi cet attachement pour ce théâtre de 68 places? «Le salaire», lance Martin Gougeon à la blague. «Il y a une fraîcheur dans ce théâtre qui n’est pas commun à tous les théâtres d’été. Ici, c’est ouvert à la collaboration. On n’est pas dans un théâtre où le metteur en scène nous dit….c’est moé le boss», explique Patrick Golau.

«Les raisons? La gang, le public, la proximité de la famille et c’est le fun de les retrouver chaque été. C’est chouette et ça fait différent des productions qui se font durant l’année. C’est toujours plus demandant et quand arrive l’été, c’est du bonbon», admet Benjamin Déziel.

Prochaine sortie à l’Ancien presbytère

-Du 28 juin au 25 août

-Le jeudi, vendredi et samedi à 20h

-Information:www.ancienpresbytere.com ou 450 375-7767