Les Vics pee-wee et bantam à l’école Haute-Ville

Les Vics pee-wee et bantam à l’école Haute-Ville

Le départ de joueurs vers d'autres institutions de la région offrant le hockey scolaire a incité les Vics Yamaska-Missisquoi à agir à son tour. L'organisation prétend être en mesure d'offrir un programme de qualité à un prix tout de même abordable.

Crédit photo : GranbyExpress-archives

HOCKEY. Le hockey à l’école continue d’élargir ses cadres dans la région. C’est au tour de l’école secondaire Haute-Ville de Granby d’adhérer la structure intégrée d’Hockey Guébec.  Dès septembre prochain, les formations bantam relève AAA et pee-wee AA des Vics Yamaska-Missisquoi seront sur les bancs d’école de l’institution de la rue Lansdowne.

Avec les récents succès des Titans du Verbe Divin dans la Ligue de Hockey Préparatoire Scolaire et des Gouverneurs de Massey-Vanier dans le Réseau du Sport Étudiant du Québec, les Vics sautent donc dans le train à leur tour. Une nouvelle offre hockey qui devenait inévitable pour l’organisation du rouge et noir.

«Il ne faut pas se le cacher. C’est une tendance et c’est demandé par les parents», a avoué Pierrot Brosseau, responsable du projet de hockey scolaire chez les Vics Yamaska-Missisquoi.

Comme le hockey scolaire jouit d’une excellente réputation par les temps qui courent,  des parents pourraient être tentés de «magasiner» le programme hockey pour leur enfant. Chez les Vics, il fallait réagir, car des joueurs ont quitté le navire pour l’une ou l’autre des écoles (Verbe Divin et Massey-Vanier) par le passé. «On a perdu des joueurs à cause qu’il n’y avait pas de programme de hockey scolaire», a déclaré M. Brosseau.

Répondant ainsi à une nouvelle exigence d’Hockey Québec et d’Hockey Estrie, les Vics et la Commission scolaire du Val-des-Cerfs en sont venues à entente après avoir entamé les discussions en novembre dernier.

Un autre joueur de plus

Cinq pratiques de 80 minutes sur un cycle de neuf jours au Centre sportif Léonard-Grondin, deux séances d’entraînement hors glace, tuteur à l’encadrement scolaire et trois tournois par saison. Le programme «Vics hockey à l’école Haute-Ville» proposera une structure adéquate pour la réussite scolaire et sportive, soutient Pierrot Brosseau.

«C’est un programme qui est en lien avec la vision d’Hockey Estrie et d’Hockey de développer des joueurs élites et de les amener vers le midget AAA (Cantonniers de Magog)», a indiqué le porte-parole des Vics.

Sur la glace le matin, le nez dans les livres en fin de matinée et en après-midi, les soirées consacrées aux études et la fin des veillées tardives à l’aréna pour les pratiques en semaine. Un forfait hockey qui devrait plaire aux adolescents et aux parents.

«Il y a de bons programmes dans la région, mais on prétend arriver avec un produit abordable», a mentionné M. Brosseau. Selon ce dernier, une saison hockey-école pourrait se chiffrer entre 3200 $ et 3500 $.

Par ailleurs, les Vics tiendront leur camp d’évaluation du 23 avril au 20 mai prochain. Pour information: vicshockeyecole@gmail.com.