Jason Kacprzak en quête des grands honneurs

Jason Kacprzak en quête des grands honneurs

Jason Kacprzak est chef cuisinier, mais également mixologue.

Crédit photo : (Photo: GranbyExpress-Roxanne Langlois)

MIXOLOGIE. Jason Kacprzak, bien connu à Granby pour y tenir le Bistro Kapzak, rue Principale, s’apprête à se lancer, pour une deuxième année consécutive, dans une grande aventure. Le restaurateur se frottera aux meilleurs mixologues dans le cadre d’un concours international dont la finale canadienne aura lieu à Toronto à la fin du mois.

Les clients du restaurant connaissent bien la passion des cocktails qu’a développée le chef propriétaire au fil des ans; ce n’est toutefois que l’an dernier qu’il a, sur recommandation de sa femme Jennifer Pinel, mis ses talents à l’épreuve une première fois. Sélectionné parmi les 20 participants canadiens du New Malt Order Bartender Competition, dont la finale nationale s’est tenue en août 2017, ce dernier n’est toutefois pas parvenu à se hisser parmi les deux finalistes.

De nouveau sélectionné en vue de cet événement dont la date exacte n’a pas encore été dévoilée, le Bromontois d’origine entend cette fois-ci y laisser sa marque. «Si je termine en dessous du top deux, je vais être déçu», admet celui qui a énormément appris de sa première expérience.

Le défi de cette compétition changeant chaque année, les concurrents devaient créer, en 2018, un cocktail mettant en l’honneur leur ville, sans autre contrainte que l’intégration du scotch Auchentoshan, au cœur du concours. M. Kacprzak a élaboré The river in the city, représentant à ses yeux les Cantons-de-l’Est. Le mixologue devra maintenant préparer et présenter la boisson conçue à partir de produits régionaux et aromatisée à l’angosutra devant les trois juges du concours.

Étant le seul à provenir de l’extérieur des grandes villes canadiennes, le compétiteur de Granby estime qu’il s’agira, à ses yeux, d’une occasion en or de présenter son coin de pays. «Je trouve ça le fun  de mettre en valeur l’endroit où l’on vit, c’est valorisant. Pour moi, c’est le lien entre la cuisine et la mixologie. Dans les deux, on veut faire découvrir des produits du terroir. Ça me tient beaucoup à cœur», explique-t-il.

Les deux Canadiens qui ressortiront vainqueurs à Toronto se déplaceront en Écosse afin de concevoir, aux côtés des gagnants en provenance des autres pays participants, un mélange de scotch. «En bas de la bouteille, il va y avoir les signatures des 20 bartenders  qui l’ont créé et ça va être vendu à la SAQ.[…] Si j’étais capable, dans 40 ans, de montrer à mes petits-enfants mon nom sur une bouteille, pour moi, ce serait vraiment une belle fierté», lance, enthousiaste, celui qui souhaite faire sa place dans le domaine.

Repousser les limites

Celui qui souhaite démocratiser l’art de la mixologie auprès des Granbyens mettra d’ailleurs, à la suite du concours, The river in the city à la carte de cocktails du Bistro Kapzak. Le menu, qui en compte déjà plus d’une trentaine, comprend autant des classiques, dont plusieurs revisités, que des créations signées Kacprzak. «Pour moi, faire un cocktail, c’est la même chose que faire une recette dans une cuisine. On doit balancer l’acidité, penser à la texture en bouche et aux garnitures et voir de quelle façon on peut rendre notre produit plus excitant», lance le passionné, qui tente constamment d’élever la conception des cocktails à un niveau supérieur.

«Que ce soit pour le bar ou la nourriture, j’ai toujours le même principe. Je ne veux pas que les gens goûtent à quelque chose qu’ils ont déjà goûté ailleurs. Sinon, je ne fais pas ma job», défend celui qui affectionne particulièrement le Old Fashioned.

Un blogue dédié à la gastronomie et aux cocktails est désormais disponible sur le site Web du bistro granbyen,  au www.bistrokapzak.ca.