Les Titans du Verbe Divin: un programme sport-études en bonne posture

Les Titans du Verbe Divin: un programme sport-études en bonne posture

Sur la photo, Yannick Savoie, Patrick Lachapelle et Jean Striganuk respectivement directeur pédagogique, responsable du programme hockey et directeur général à l'École secondaire du Verbe Divin.

Crédit photo : GranbyExpress-Éric Patenaude

SPORTS. Sept équipes de hockey en action, une concentration en danse qui performe au petit écran et à l’international, des joueurs de golf qui se signalent sur la scène provinciale, une plongeuse qui s’illustre et bien d’autres étudiants-athlètes émérites. Le programme sport-études des Titans de l’École secondaire du Verbe Divin (ESVD) se porte à merveille depuis quelques années à la grande satisfaction de la direction de l’établissement.

Le marché des écoles secondaires en région se diversifie et offre un éventail de choix aux parents. Les établissements scolaires, qui proposent un encadrement académique et des disciplines sportives, ont de plus en plus la cote. On n’a qu’à penser au programme de hockey à l’ESVD. À sa sixième saison d’existence, les Titans se composent désormais de sept formations (M12 mineur et majeur, M13 majeur, M15 mineur et majeur, M17 majeur et M18 majeur).

«Cette année, pas de changements dans la structure (hockey). La seule modification, qui est tout de même intéressante, c’est au M13. Cette équipe composée de joueurs de secondaire un s’entraîne le matin. C’est la nouveauté cette année. Pour les autres équipes, c’est la même chose avec les entraînements en après-midi, le lundi, mercredi et vendredi», a indiqué Yannick Savoie, directeur pédagogique au Verbe Divin.

Quant à l’intérêt d’adhérer aux Titans, l’engouement est plus fort que jamais, a confié Patrick Lachapelle, responsable du programme hockey chez les Titans du Verbe Divin. «Les inscriptions (pour 2019-2020) rentrent déjà pour l’année prochaine. C’est un signe qui a l’intérêt.»

Le hockey va tellement bien que les responsables du programme et la direction du collège mijotent déjà avec l’idée d’ajouter une autre équipe M13 pour 2019-2020. «On se dirige peut-être vers un M13 mineur et majeur. Ce qui solidifierait notre structure le matin.» «Les inscriptions nous laissent croire qu’on se dirige vers ça», a mentionné M. Lachapelle.

Un succès

Au Verbe Divin, le premier mandat est de former les adultes de demain. L’ajout de bannières de champions dans les hauteurs du gymnase de l’école n’arrive pas en tête des priorités de l’école secondaire de la rue Cowie. L’équilibre entre la vie étudiante et la vie sportive est très important au Verbe Divin.

«On a vécu l’expérience du fameux sport-études à tous les jours avec l’Avalanche (Yamaska-Missisquoi). C’était un beau programme, mais malheureusement ce qu’on constatait, c’est que des jeunes, qui avaient du talent, avaient de la difficulté à atteindre la réussite scolaire dans cette structure. Une trop grande présence du sport nuisait à certains élèves», a affirmé M. Striganuk.

Selon le patron du collège, la mise en place des trois entraînements par semaine s’intègre bien à l’horaire des étudiants-athlètes. Ce modus operandi permet aux jeunes de bien réussir sur les bancs d’école et dans leur discipline sportive respective. «Le résultat, on les voit autant au niveau scolaire que sportif. Nos jeunes performent. Et ce qui est le fun, c’est que ça fait à l’intérieur d’une journée scolaire.»