Le bilan de la tempête de samedi en Ontario et au Québec atteint maintenant 11 morts

La Presse Canadienne
Le bilan de la tempête de samedi en Ontario et au Québec atteint maintenant 11 morts

Le bilan des victimes de la violente tempête qui a balayé samedi une partie de l’Ontario et du Québec s’élève maintenant à 11 morts — dix en Ontario et un au Québec.

Le détachement de Central Hastings de la Police provinciale de l’Ontario a indiqué jeudi qu’un homme de 58 ans avait été frappé par la chute d’un arbre dans une région éloignée de la municipalité de Marmora & Lake, entre Oshawa et Kingston. La Police provinciale a précisé que l’homme avait été transporté samedi après-midi à l’hôpital, où son décès a été constaté. 

Neuf des 11 personnes mortes des suites de la tempête ont été tuées samedi par la chute d’arbres; une dixième victime a été mortellement frappée le lendemain par la chute d’une branche d’arbre. 

Au Québec, une femme de 51 ans est morte lorsque l’embarcation dans laquelle elle se trouvait a chaviré dans la rivière des Outaouais à Gatineau, dans le secteur Masson-Angers. 

Environnement Canada a expliqué qu’un «derecho» – une rare tempête de vent généralisée, associée à une ligne d’orages violents – s’était développé samedi près de Sarnia, dans le sud-ouest de la province, et s’était ensuite déplacé vers le nord-est, traversant tout l’Ontario, jusqu’au Québec.

Des milliers d’arbres ont été renversés, des lignes électriques ont été abattues et d’importants dégâts matériels ont été signalés dans certaines régions.

Des dizaines de milliers de résidents étaient toujours sans électricité jeudi – depuis samedi. Selon Hydro One, environ 68 800 clients étaient toujours privés d’électricité jeudi. Les résidents des régions de Bancroft, Perth et Tweed seront même privés d’électricité pendant encore plusieurs jours, prévenait-on.

Hydro Ottawa affirmait de son côté jeudi que quelque 45 000 clients étaient toujours sans électricité, mais que le service devait être rétabli d’ici vendredi dans la plupart des cas.

Peterborough est devenue par ailleurs la dernière localité de l’Ontario à déclarer l’état d’urgence à la suite de la violente tempête de samedi. Les résidents de cette région sont invités à éviter les déplacements inutiles, afin de permettre aux services d’urgence de répondre plus facilement aux appels d’assistance pour des arbres tombés et des lignes électriques abattus.

La ville d’Uxbridge, au nord-est de Toronto, et celle de Clarence-Rockland, ainsi que le canton du Grand Madawaska, à l’ouest d’Ottawa, avaient déjà déclaré l’état d’urgence.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires