Les bureaux de santé ontariens veulent rattraper le retard de vaccination des élèves

La Presse Canadienne
Les bureaux de santé ontariens veulent rattraper le retard de vaccination des élèves

TORONTO — Des milliers d’élèves de Windsor, en Ontario, ont reçu des avis de suspension en raison de leur dossier vaccinal non conforme, mais des bureaux de santé d’autres régions ont choisi d’accorder un délai supplémentaire aux familles pour leur permettre d’aller chercher les doses manquantes sur les vaccins de routine.

Des élèves de l’Ontario, âgés de 4 à 17 ans, pourraient être suspendus de leur école si leur statut vaccinal n’est pas en règle au moment de la rentrée, mais des bureaux de santé reconnaissent que le processus routinier d’immunisation a pris du retard au cours de la pandémie.

Le bureau de santé du Comté de Windsor-Essex a envoyé 7858 avis de suspension à des élèves dont le dossier vaccinal n’est pas à jour. Selon cet avis, ils ont jusqu’au 12 septembre pour aller chercher les doses manquantes.

Parallèlement, Santé publique Toronto dit accuser un retard dans l’évaluation des dossiers vaccinaux des élèves, en raison de la pandémie justement, et elle offre un délai supplémentaire aux familles pour obtenir les doses nécessaires pendant qu’elle met ses registres à jour.

Du côté de Peterborough, le bureau de santé local affirme que davantage d’élèves affichent un retard dans leur dossier vaccinal comparativement aux années précédentes, notamment en raison des problèmes causés par la pandémie de COVID-19. Le bureau a mis sur pied des cliniques de vaccination pour rattraper ces retards et prévoit également réviser son règlement en vue de l’an prochain.

Dans la région du Niagara, les autorités sanitaires reconnaissent aussi avoir eu de la difficulté à réviser tous les dossiers vaccinaux des élèves au cours des dernières années avec la gestion de la pandémie et elles misent sur des cliniques de rattrapage pour vacciner les jeunes.

Selon la loi ontarienne, à moins d’une exemption, les élèves doivent obligatoirement être immunisés contre plusieurs maladies, dont la polio, la varicelle, les infections méningococciques, la rougeole, la rubéole et la coqueluche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires