Mandat de grève à la Traverse Rivière-du-Loup-Saint-Siméon

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Les travailleurs de la traverse Rivière-du-Loup—Saint-Siméon viennent de se doter d’un mandat de grève, alors que la saison touristique va commencer.

C’est une quarantaine de travailleurs, membres du Syndicat des métallos, affilié à la FTQ, qui viennent de voter à l’unanimité en faveur d’un mandat de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève illimitée.

Ils ont du même souffle rejeté les dernières offres patronales.

Le litige porte sur les salaires et sur les horaires de travail.

Le syndicat représente des officiers mécaniciens et de navigation, en plus d’autres travailleurs affectés au bon fonctionnement de la traverse entre Rivière-du-Loup, dans le Bas-Saint-Laurent, et Saint-Siméon, dans la région de Charlevoix.

Le syndicat n’a pas l’intention de recourir à la grève dès maintenant. Il donnera un préavis de sept jours avant tout déclenchement, le cas échéant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires