Montréal: possible noyade dans le fleuve, les recherches sont terminées

La Presse Canadienne
Montréal: possible noyade dans le fleuve, les recherches sont terminées

MONTRÉAL — Un homme qui nageait dans le fleuve Saint-Laurent dans le secteur du Vieux-Port, à Montréal, se serait noyé. Il manque à l’appel depuis vendredi après-midi et des recherches sont en cours afin de le retrouver. 

Un appel a été logé au 9-1-1 vers 15h35 concernant une personne en détresse dans les eaux du fleuve Saint-Laurent près de l’avenue Pierre-Dupuy et du Pont de la Concorde. 

Selon les premières informations recueillies auprès de témoins, un homme âgé dans la trentaine nageait seul dans les eaux du fleuve avant qu’il ne dérive et lance un appel à l’aide. Il ne semblait pas porter de veste de flottaison. 

Ce secteur de Montréal est particulièrement prisé par les personnes qui font de la planche sur la rivière. Des témoins auraient vu l’homme être emporté par le courant, faisant signe de la main pour demander à l’aide. Il aurait sombré sous l’eau. 

Des témoins auraient vu le corps de l’homme dériver, mais il était trop loin du rivage pour sauter à l’eau et essayer de l’aider. 

L’homme s’est probablement noyé, a fait savoir la porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Marianne Allaire-Morin, mais à la tombée de la nuit la victime n’avait toujours pas été localisée «dû au fort courant» présent dans le fleuve Saint-Laurent. 

L’escouade nautique du SPVM a participé aux recherches avec le Service de sécurité incendie de Montréal et la Garde côtière. La Sûreté du Québec a aussi déployé un hélicoptère. Vers 21h, la noirceur a amené les équipes à cesser leur recherche. 

Aucune opération de recherche ne va se poursuivre samedi au levé du jour, considérant que le courant est très puissant à cet endroit du fleuve. Il est impossible d’affirmer hors de tout doute que l’homme s’est noyé, mais s’il y a un corps inanimé, il aurait dérivé très loin, indique l’agente Allaire-Morin. «Le corps a été aperçu partir à la dérive», dit-elle. 

Il se pourrait que la personne ait réussi à sortir des eaux plus loin, mais «les chances sont minces». «Cela reste à déterminer (…) on doit laisser toutes les hypothèses sur la table», a mentionné Mme Allaire-Morin. 

L’homme n’a pas encore été identifié par le SPVM. Pour l’heure, le service de police n’a pas reçu d’avis de disparition qui permettrait d’identifier l’homme. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires