Regain du saumon rose et rouge dans des rivières de la Colombie-Britannique

Dirk Meissner, La Presse Canadienne
Regain du saumon rose et rouge dans des rivières de la Colombie-Britannique

VICTORIA — L’été 2022 s’annonce exceptionnel pour le saumon rose et le saumon rouge dans les rivières de la Colombie-Britannique.

Bob Chamberlin, président de l’Alliance des Premières Nations pour le saumon sauvage, a déclaré qu’après des années difficiles, des milliers de saumons roses venaient maintenant frayer dans les rivières de la «Côte centrale» de la province.

Cette forte progression survient deux ans après la fermeture de deux élevages de saumon de l’Atlantique en parcs à filet ouverts dans la région, qui avaient été ciblés par l’association de M. Chamberlin. Le regroupement souhaite que ces enclos en filet ouverts disparaissent des eaux de la Colombie-Britannique. 

«Nous les avons retirées et deux ans plus tard, nous sommes passés de 200 poissons dans la rivière à plusieurs milliers à ce jour, dit-il. Dans notre esprit et selon nos connaissances, il s’agit d’un indicateur très clair.»

La porte-parole de Pêches et Océans Canada Lara Sloan a déclaré que les observations du ministère indiquaient aussi d’importantes augmentations du saumon rouge dans la rivière Skeena.

«Les populations de saumon rouge qui reviennent dans un certain nombre de régions de la Colombie-Britannique, de l’État de Washington et de l’Alaska sont plus importantes que prévu cette année», a ajouté Mme Sloan dans un communiqué.

Mitch Dudoward, un pêcheur autochtone chevronné, qui travaille dans l’industrie du saumon depuis plus de 40 ans, a indiqué que la saison du saumon rouge sur la Skeena avait pris fin cette semaine, mais qu’elle aurait pu durer encore plus longtemps, jusqu’à la fin août. «De mémoire, c’est la meilleure saison de toute ma vie.»

Mais Mme Sloan a déclaré que le ministère fédéral faisait encore attention aux stocks.

Le ministère s’attend également à une importante montaison de saumon rouge vers le fleuve Fraser cet été. Par contre, le retour des saumons quinnat, coho et kéta pour frayer dans les rivières et les cours d’eau de la côte nord et centrale de la province devraient être faibles.

Les rendements élevés de saumons roses et rouges surviennent au milieu d’un débat sur l’avenir de l’élevage du saumon en parcs à filet ouverts en Colombie-Britannique. 

En 2018, le gouvernement provincial, les Premières Nations et l’industrie salmonicole avaient conclu une entente pour éliminer progressivement 17 piscicultures en enclos à filet ouverts dans l’archipel Broughton entre 2019 et 2023. L’accord a été négocié pour établir un corridor de migration sans élevage, afin de réduire les dommages causés aux saumons sauvages.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires