Report de l’ouverture de la pêche au homard en N.-É, la plus lucrative du Canada

La Presse Canadienne
Report de l’ouverture de la pêche au homard en N.-É, la plus lucrative du Canada

HALIFAX — Les jours d’ouverture de deux des pêcheries de homard les plus importantes et les plus rentables du Canada ont été retardés en raison du mauvais temps.

Le ministère fédéral des Pêches a déclaré qu’il retardait d’un jour – à mardi – l’ouverture de la zone 33 de pêche du homard, qui s’étend de Cow Bay dans le comté de Halifax au sud jusqu’à Port La Tour, dans le comté de Shelburne.

Entre-temps, le ministère n’a pas encore annoncé le jour d’ouverture de la zone 34 de pêche du homard, qui s’étend du comté de Shelburne jusqu’à la côte sud-ouest de la province, car Environnement Canada prévoit des vents violents jusqu’à mardi.

Normalement, le lancement de la saison a lieu le dernier lundi de novembre pour les deux zones de pêche, mais le ministère des Pêches a modifié les règles pour tenir compte des retards dus aux conditions météorologiques et aux problèmes de sécurité.

Des représentants du groupe de pêche au homard de la zone 34 discuteront de la journée d’ouverture – appelée «journée du dumping» – avec des représentants du gouvernement et des prévisionnistes d’Environnement Canada mercredi à 7h pour déterminer quand il est sécuritaire de partir.

Le ministère indique que la journée d’ouverture est automatiquement retardée si les prévisions anticipent des vents supérieurs à 48 kilomètres à l’heure.

Dans un communiqué publié vendredi dernier, le ministre provincial des Pêches a déclaré que les bateaux sont lourdement chargés de casiers et d’équipement, et que la sécurité doit être la principale considération.

«Embarquer des bateaux dans le froid et l’obscurité, à la merci de la température et de la mer, rend la pêche dangereuse. La sécurité est une priorité cruciale», a déclaré le ministre provincial des Pêches, Steve Craig.

«Une tragédie, c’est une de trop, nous exhortons donc les capitaines et les équipages de pêche à s’assurer qu’ils suivent leur formation en matière de sécurité et prennent toutes les précautions nécessaires pour pouvoir rentrer chez eux en toute sécurité auprès de leurs proches.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires