Pierre Beauregard, un releveur de défis

SPORTS. Victime d’un délit de fuite en août 2014 alors qu’il pratiquait le vélo, le Granbyen Pierre Beauregard est loin d’y avoir laissé sa vibrante passion pour le sport. Le guide de plein air de 46 ans souhaite désormais aider ses concitoyens à relever le défi leur tenant à cœur.

Difficile à croire, un peu plus de trois ans plus tard, que le gaillard athlétique que le GranbyExpress rencontre au parc Victoria a traversé un tel épisode. Habité par la volonté de bouger, celui qui pratique couramment le vélo, la natation, la marche, le ski de fond  et le patin à roues alignées réalise annuellement un minimum de trois défis majeurs  de 42,2 à 250 kilomètres. «Quand je participe à ces événements-là, c’est dur, ça fait mal, mais je me sens vivant. Quand je termine mon défi, j’ai juste le goût de me retrouver sur la ligne de départ de l’année suivante», explique-t-il, tout sourire.

Il en a déjà complété 41 depuis 2006, incluant huit Ironman. Plus récemment, il a pris part au Défi de l’île de Montréal où il a enfilé 128 kilomètres en patins à roues alignées.

Une corde de plus à son arc

Voilà maintenant que le sportif s’attaque à une nouvelle aventure bien différente : il lancera sa petite entreprise Plein air en or  le 8 novembre, au foyer Yves Gagnon du Palace. Cette «grande fête» sera l’occasion de partager cette grande étape avec ses proches et les citoyens intéressés par les services qu’il offrira dorénavant dans toute la région.

M. Beauregard dispensera désormais deux conférences, dont l’une porte sur le marathon canadien de ski, un événement qu’il estime encore méconnu au Québec. Une formation d’initiation au plein air fait également partie de son offre de services.
L’intervenant en plein air diplômé de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) invite aussi les  gens à l’accompagner dans l’un des deux grands défis annuels qu’il se lance pour le plaisir. «Chaque printemps, il y a aura une aventure en kayak de mer de deux semaines. Chaque automne, il y aura une aventure de randonnée pédestre. J’ai commencé  ce projet l’année dernière et je le vois pour les 25 prochaines années», explique le passionné.

À pareille date l’an dernier, le Granbyen a quitté sa résidence de Granby à pied et s’est rendu jusqu’à Johnson, au Vermont. Il a d’ailleurs récemment repris son périple là où il l’avait laissé en 2016, se laissant porter par l’envie de la découverte et celle de ne jamais repasser deux fois au même endroit. M. Beauregard  s’est d’ailleurs rendu jusqu’aux îles de Sorel au printemps dernier et ne sait encore où le mènera ce périple lorsqu’il le reprendra.

«La beauté de la chose, c’est que j’invite les gens, à se joindre à moi comme client pour vivre une aventure d’au moins une semaine », raconte-t-il, ajoutant que quelques places seulement seront disponibles chaque fois. Pierre Beauregard offre aussi son expertise aux organisations dans l’élaboration ou l’amélioration d’activités de plein air.

Réaliser le rêve des autres

Enfin, ce grand rêveur offre également de l’accompagnement aux personnes voulant réaliser un défi relié au plein air. Il propose son aide à différents niveaux, que ce soit la préparation, la nutrition ou l’équipement. «J’aimerais partager aux gens le fait que l’on peut approcher un défi dans le plaisir. Quelqu’un qui rêverait de faire un défi X ou Y peut le faire en rigolant tout au long du processus, sans penser que ce sera absolument une torture».

Il n’y a pas de petit défi, souligne-t-il: «Quelqu’un qui dit qu’il ne sera jamais capable de faire un 42,2 kilomètres, mais qui s’aligne pour faire un dix au Demi-marathon de Granby, c’est tout aussi formidable».

Il admet par ailleurs adopter une approche «champ gauche».  Saisissant toutes les occasions se présentant à lui pour sortir« jouer dehors», le guide de Vélo Québec ne s’entraîne pas à proprement parler en prévision des événements majeurs auxquels il participe.

Et quels sont les rêves de celui que rien n’arrête?  Parvenir à vivre, un jour, de son projet… et écrire un livre.

Quelques billets au coût de 10 $ sont encore disponibles en prévision du lancement de Plein air en or. Les personnes intéressées peuvent visiter le www.pleinairenor.ca.

Poster un Commentaire

avatar