Santé de la femme : les inflammations

Publireportage
Santé de la femme : les inflammations

L’inflammation génitale est un trouble qui peut survenir chez une femme à n’importe quel âge. Elle peut affecter l’appareil reproducteur, le vagin ou les trompes de Fallope. Elle peut être causée par un agent infectieux ou un agent fongique. Tout savoir sur les inflammations chez la femme. 

Les traitements des inflammations génitales

Les infections génitales non traitées peuvent se transformer en maladies chroniques graves. Savoir comment traiter la vaginite est du ressort des médecins. Ainsi, si vous avez une inflammation, vous pouvez contacter un médecin généraliste ou un professionnel de la santé. Avec les antibiotiques, votre médecin peut traiter et guérir les infections bactériennes. 

Les traitements des inflammations génitales chez la femme sont très variés et différent en fonction du type d’inflammation. Une inflammation due à une infection bactérienne sera traitée par un antibiotique. Par contre, pour les inflammations dues aux herpès ou aux papillomavirus, il faudra préférer les traitements comme les gélules d’acide glyconique, les crèmes à base d’alcool à 90° ou encore le charbon actif. 

Les traitements des inflammations comprennent ainsi différents types de médicaments :  

  • antifongiques pour les candidoses à répétition ;
  • anti-herpétiques (inhibiteurs de l’ADN viral) pour l’herpès ;
  • les antibiotiques et les immunomodulateurs.

 Ces médicaments peuvent être utilisés seuls ou en combinaison avec des médicaments supplémentaires. Parfois, un traitement local peut être prescrit pour réduire la douleur ou l’inconfort. Dans certains cas, le médecin prescrit un traitement à base d’ampicilline. Cependant, il peut y avoir des résistances aux antibiotiques. Des médicaments comme la gentamicine et la doxycycline peuvent également être prescrits. 

Les causes des inflammations génitales chez la femme

L’inflammation génitale peut être causée par diverses bactéries, les principales étant : Chlamydia, Mycoplasme et Ureaplasma. Elle peut aussi être due à un parasite : les trichomonas ou à des agents allergiques comme les parfums, les savons, le latex, les préservatifs ou des médicaments. Des facteurs déclenchants, comme le stress et l’hormone de grossesse, peuvent aussi en être la cause. Il est toutefois important de consulter un médecin pour déterminer l’origine du problème. 

Mais l’inflammation la plus fréquente est la vaginite, dont : la mycose vaginale, la vaginite à trichomonas et la vaginose bactérienne. 

Les symptômes des inflammations génitales chez la femme

Les symptômes des inflammations varient selon le type d’infection et sont faciles à identifier. Les infections peuvent provoquer des pertes vaginales anormales, des douleurs ou des démangeaisons, des saignements ou des gonflements anormaux, des brûlures en urinant ou des difficultés à uriner. Le médecin devra effectuer une évaluation pour établir un diagnostic correct.

Les femmes qui souffrent de ces vulvovaginites peuvent présenter des signes et des symptômes tels que des maux de ventre, de la fièvre, des douleurs, les saignements vaginaux, l’irritation et la démangeaison.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires