Une rentrée scolaire sécuritaire: l’affaire de tous

Une rentrée scolaire sécuritaire: l’affaire de tous

Il n'y a pas que les élèves qui ont repris le chemin des classes. Les brigadiers ont aussi le boulot.

Crédit photo : GranbyExpress-Éric Patenaude

SÉCURITÉ. Les élèves des 21 établissements scolaires de la ville de Granby sont de retour sur les bancs d’école. Les parents, les brigadiers, les piétons, les cyclistes, les autobus et les automobilistes sont donc plus nombreux dans les zones scolaires depuis ce matin. Pour une rentrée sans incident, tout le monde doit faire preuve de prudence, de patience et de respect, soutient le Service de police de Granby (SPG).

C’était aussi jour de rentrée scolaire pour les policiers de Granby qui ont repris ce matin leurs activités de surveillance près écoles. Sur la photo, l’agente Caroline Garand, du Service de police de Granby, en compagnie du conseiller municipal, Jean-Luc Nappert. Photo: GranbyExpress-Éric Patenaude

Avec la reprise des classes et la recrudescence des autobus jaunes sur le réseau routier, des agents du SPG ont notamment fait la tournée des écoles en début de journée pour s’assurer du respect du Code de la sécurité routière. Et comme à l’habitude, la présence policière sera constante près des écoles  tout au long du mois de septembre. Le comportement des automobilistes sera aussi observé au niveau des parcours d’autobus et des zones scolaires.

«La responsabilité de la sécurité routière, c’est collectif et c’est individuel. Si tout le monde fait sa part, on va arriver à un résultat. Si on pense juste à soi, ça ne marche pas. C’est ce qu’on dit aux parents. Souvent le parent est très sécuritaire pour son enfant, mais il faut penser à tous les enfants», a déclaré la porte-parole du SPG, Caroline Garand.

Depuis les dernières années, aucun incident n’a été rapporté lors des rentrées scolaires sur le territoire du SPG. Outre l’organisation d’opérations de surveillance, le SPG déploiera également ses remorques radars dans les divers secteurs scolaires de la ville.

«Ce qu’on voulait faire ce matin et ce qu’on va faire tout le mois de septembre, c’est d’être présent. Il va y avoir des opérations (…) et s’il y a des comportements dangereux, on va donner des contraventions. Notre but, c’est de sensibiliser les gens», a indiqué la porte-parole du SPG.

Responsable du dossier de la sécurité publique, le conseiller municipal Jean-Luc Nappert s’est prêté au jeu de la tournée des écoles en compagnie de l’agente Garand en cette matinée de rentrée scolaire. «J’ai été flatté de faire une patrouille (…). Toute ville a une responsabilité de prendre soin de ses enfants, de ses jeunes et aussi des adultes qui viennent porter les enfants et qui parfois s’empressent un peu trop. Et tout le monde connaît des enfants.»

Seulement au mois de septembre 2017, près des 200 contraventions ont été émises par les policiers de Granby à la suite d’infractions au Code de la sécurité routière en lien avec la rentrée scolaire.