Saint-Pie accueille Grégory Charles

Saint-Pie accueille Grégory Charles

Grégory Charles cumule les titres et les talents. Le pianiste bien connu des Québécois est aussi auteur-compositeur-interprète

CULTURE. Comme le veut désormais la tradition, une grande voix fera de nouveau cette année vibrer l’église de Saint-Pie à l’occasion du grand Concert bénéfice de Noël de la fabrique. Le 25 novembre dès 20h, nul autre que Grégory Charles est attendu.

La féérie du temps des Fêtes prendra en effet d’assaut la petite municipalité d’un peu plus de 5400 âmes un mois à l’avance. «Ça nous met dans l’ambiance de Noël. On sort du spectacle et vraiment, on a hâte d’y être. Ça sert aussi à briser la monotonie de l’automne», explique l’instigatrice de ce spectacle annuel, Madeleine Ravenelle.

Celle qui agit notamment à titre de marguillère est particulièrement fière d’avoir pu attirer le grand pianiste québécois. «Grégory, qui remplit le centre Bell, vient à Saint-Pie, dans notre église!», s’enthousiasme-t-elle, soulignant que ce dernier sera accompagné sur scène par de nombreuses choristes. L’organisatrice a d’ailleurs elle-même recruté le virtuose après l’avoir vu sur la scène du Casino de Montréal.

Un événement d’importance

La bénévole ajoute que l’événement constitue un rendez-vous incontournable pour les gens de Saint-Pie et des environs. De plus, il permet à certaines personnes qui, ne pouvant se déplacer à Saint-Hyacinthe ou Granby, n’ont pas souvent la chance d’assister à un spectacle de cette ampleur. «Des gens me disent régulièrement de ne pas lâcher, que c’est leur seule grosse soirée de l’année», ajoute la bénévole, profondément heureuse de pouvoir encore cette année offrir un tel cadeau à ses concitoyens. Pour ne nommer que ceux-là, Richard Abel, Johanne Blouin, Marie-Denise Pelletier et Marc Hervieux ont auparavant pris part à l’initiative.

Pour la conservation de l’église

Comme c’est le cas chaque année, les profits réalisés grâce à cet événement serviront à l’entretien du bâtiment religieux. Attristée de voir certaines églises être démolies, Mme Ravenelle veut surtout éviter que celle de Saint-Pie connaisse le même sort. «Elle est âgée, notre église, mais elle est splendide. Nous ne voulons surtout pas la voir se dégrader». Cette dernière ajoute d’ailleurs que l’acoustique de ce lieu, pouvant accueillir plus de 700 personnes,  est comparable à celle de grandes salles du Québec.

Des places sont toujours disponibles. Les personnes intéressées à se procurer un billet au coût de 45$ peuvent le faire auprès de Madeleine Ravenelle (450-772-2641) ou à la boutique Les Trésors de Léontine, à Saint-Pie (450-772-2308).