Saloon, une virée acrobatique au Far West avec le Cirque Éloize

Saloon, une virée acrobatique au Far West avec le Cirque Éloize

Le spectacle «Saloon» du Cirque Éloize se veut une incursion acrobatique et musicale dans l'univers des cowboys, des truands et des tenanciers de bar. Un retour dans le passé à l'époque de l'Amérique en construction en compagnie de 12 artistes et de trois musiciens et chanteurs sur scène.

Crédit photo : Gracieuseté-Jim Mneymneh-Cirque Éloize

SPECTACLE.  Après avoir parcouru le globe avec sa dernière création, le Cirque Éloize rentre au bercail. La troupe québécoise s’anime au cœur du Far West avec la comédie «Saloon». Une épopée western présentée ce mercredi 11 avril au Palace de Granby.

Saloon se veut une incursion acrobatique et musicale dans l’univers des cowboys, des truands et des tenanciers de bar. Un retour dans le passé à l’époque de l’Amérique en construction en compagnie de 12 artistes et de trois musiciens et chanteurs sur scène. De la haute voltige sur des airs de piano et de banjo embellie avec les voix des légendaires Johnny Cash et Patsy Cline.

Joué à plus de 120 reprises notamment aux États-Unis, en Turquie, en Allemagne et en France, le spectacle Saloon propose un amalgame d’acrobaties et de chorégraphie.

«Saloon, c’est très festif. C’est un gros party avec une énergie contagieuse et c’est l’un de nos spectacles le plus grand public», raconte Jeannot Painchaud, président et chef de la création du Cirque Éloize.

Reconnu mondialement, le Cirque Éloize, c’est 55 pays parcourus et plus de 500 villes visitées en 25 ans d’existence. Un tournant important dans l’histoire de la compagnie qu’elle fêtera de surcroît à la maison. «Notre terrain de jeu est pas mal grand», reconnaît M. Painchaud.

L’art du cirque contemporain réinventé est devenu en quelque sorte la marque de commerce de la bande de Jeannot Painchaud. Et l’aventure artistique se poursuit.

«Dans nos spectacles, il y a toujours une grande place à l’acrobatie, à la théâtralité et au cirque. Dans le cas de Saloon, le premier soir (de représentation) était bon. Là, le spectacle est très bon», avoue l’homme derrière le Cirque Éloize.

Alors que le spectacle Saloon sera à l’affiche pour les cinq prochaines années, le Cirque Éloize planche déjà sur deux nouvelles productions.

«En 2018, on crée deux spectacles en même temps. L’un va être joué à la Cité de l’énergie de Shawinigan dès le 3 juillet. Un spectacle exclusif qui s’appelle Nezha. Le prochain spectacle de tournée (Hôtel) sera quant à lui présenté à l’automne 2018 aux États-Unis et ensuite en Europe (…) et au Québec au printemps 2019», confirme Jeannot Painchaud.