Caufield marque deux buts, mais le Canadien s’incline 6-3 face aux Coyotes

Alexis Bélanger-Champagne, La Presse Canadienne
Caufield marque deux buts, mais le Canadien s’incline 6-3 face aux Coyotes

MONTRÉAL — Martin St-Louis demeure content du jeu global du Canadien, même si sa troupe a dû tenter une autre remontée, mardi au Centre Bell.

Les Coyotes de l’Arizona ont inscrit quatre buts sur sept tirs en première période et ils ont vaincu la formation montréalaise 6-3.

Le Tricolore avait réussi à venir de l’arrière à ses deux dernières sorties, arrachant un point au Kraken de Seattle et battant les Flyers de Philadelphie en prolongation.

«Je trouve que nous avons bien joué dans les trois derniers matchs, a insisté St-Louis. Nous méritions mieux ce soir. Je pense que nous méritions ce que nous méritions à Philadelphie, mais il a fallu aller chercher la victoire. Et contre Seattle, si nous gagnons la fusillade, personne n’en parle. 

«Alors je suis content de la manière que mon équipe joue. Comme je dis, vous ne savez pas si vous allez toujours compter les buts ou avoir les arrêts clés. Mais globalement, je suis très content de la manière que nous jouons.»

Mardi, la tentative de remontée du Canadien a été freinée à temps par le gardien Karel Vejmelka, auteur de 36 arrêts. Les Coyotes ont ainsi eu le meilleur dans un duel entre deux équipes dans les bas-fonds du classement général de la LNH.

«Nous perdions après la première période, mais je pense qu’ils n’ont pas eu de lancer pendant 10 ou 12 minutes. Nous avions eu de très bons moments, a rappelé St-Louis. Mais c’est difficile de partir de l’arrière comme ça.

«Nous nous sommes battus. Nous avons gagné la deuxième période. Et même en troisième période, nous avons obtenu beaucoup de chances, mais la rondelle n’est pas allée en notre faveur aujourd’hui.»

Cole Caufield a réussi un doublé pour le Canadien (16-36-8), tandis que Laurent Dauphin a aussi été crédité d’un but. Joel Armia et Jeff Petry ont chacun récolté deux aides. 

Samuel Montembeault, qui en était à un cinquième départ d’affilée, a accordé les quatre buts aux Coyotes en première période. Cayden Primeau a pris la relève au retour de l’entracte et il a repoussé 10 des 11 lancers dirigés vers lui.

Lawson Crouse et Clayton Keller ont chacun récolté un but et une aide, alors que Nick Schmaltz, Nick Ritchie, Barrett Hayton et Anton Stralman ont aussi touché la cible pour les Coyotes (20-36-4). Les hommes d’André Tourigny ont remporté six de leurs sept derniers matchs.

Les attaquants Josh Anderson (bas du corps) et Ryan Poehling (haut du corps), ainsi que le défenseur Ben Chiarot (mesure préventive) avaient été retirés de la formation du Canadien. Artturi Lehkonen, Mathieu Perreault et Joel Edmundson les ont remplacés.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand les Stars de Dallas seront les visiteurs au Centre Bell.

Le mal est fait

La rencontre a bien mal commencé pour le Canadien, alors que les Coyotes ont marqué deux buts lors des premières 3:52 de jeu.

Hayton a d’abord ouvert la marque après 1:57 de jeu, battant Montembeault entre les jambières après que Petry lui ait laissé tout l’espace le long de l’aile gauche.

Stralman est revenu à la charge 1:55 plus tard, profitant d’une remise de Riley Nash vers le devant du filet et d’une couverture inefficace de Petry.

Entre les deux buts des Coyotes, Perreault s’était retrouvé en échappée, mais il s’était buté à Vejmelka.

Le Canadien a tranquillement pris le contrôle du jeu et il a joué de chance à 13:38, quand une rondelle bondissante après un tir de Dauphin a été poussée accidentellement dans le filet des Coyotes par Matias Maccelli.

Les Coyotes ont coupé l’élan du Canadien en marquant deux autres buts avant la fin du premier engagement. Ritchie a fait dévier une passe d’Alex Galchenyuk dans le fond du filet tout juste après la fin d’un avantage numérique, à 18:34. Puis, Crouse a fait mouche en échappée avec 10,4 secondes à faire à la période.

Artturi Lehkonen est passé bien proche de marquer tôt en deuxième période pour le Canadien, mais son tir a atteint le poteau.

Les deux équipes se sont échangées des occasions lors d’une séquence à quatre contre quatre, puis Keller a porté la marque à 5-1 en faveur des Coyotes avec 2:11 à faire lors d’un avantage numérique.

Caufield a ravivé l’espoir des partisans du Canadien en marquant deux buts dans un intervalle de huit secondes avant la fin du deuxième engagement. Il a d’abord déjoué Vejmelka du côté du bouclier en avantage numérique avec 1:13 à faire à la période. Caufield a ensuite battu Vejmelka du côté de la mitaine lors d’une séquence à un contre un.

Le Canadien a appliqué de la pression en troisième période, mais il s’est buté à Vejmelka. Ce dernier a aussi joué de chance avec environ 13:30 à faire, quand Perreault a atteint le poteau sur un retour.

Schmaltz a calmé les ardeurs du Tricolore en marquant dans un filet désert avec 4:18 à écouler au cadran.

Échos de vestiaire

Brendan Gallagher a noté que quelques erreurs ont coulé le Canadien en début de match.

«Nous avons certainement commis des erreurs, mais je crois que le résultat est surtout dû au fait que leur gardien a été très bon. Nous n’avons pas été en mesure de travailler plus fort que lui. Mais globalement, je n’ai pas l’impression que nous connaissons une baisse de régime. Je crois que nous continuons à jouer du bon hockey.»

Cole Caufield a maintenant inscrit 10 buts et neuf aides en 15 rencontres depuis l’arrivée de Martin St-Louis derrière le banc, après un début de saison très difficile.

«Ça fait partie du hockey, vous allez vivre des hauts et des bas, mais vous devez tout faire pour passer à travers. Heureusement, il y a des vétérans vers qui vous pouvez vous tourner pour vous aider. Quand la rondelle rentre, c’est certain que vous vous sentez mieux, mais vous ne devez pas vous enfler la tête avec ça.»

Paul Byron croit qu’il est important pour les joueurs de faire abstraction des distractions entourant l’approche de la date limite des transactions, lundi prochain.

«Chaque année, il y a des vendeurs et des acheteurs. Pour les gars qui pourraient être échangés, ça peut être difficile, mais pour les autres, ils doivent se concentrer sur les matchs et essayer de jouer le mieux possible.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires