Félix Auger-Aliassime donne le ton et l’équipe internationale gagne la Coupe Laver

La Presse Canadienne
Félix Auger-Aliassime donne le ton et l’équipe internationale gagne la Coupe Laver

LONDRES — Le Québécois Félix Auger-Aliassime a ajouté une victoire en simple aux dépens de Novak Djokovic à celle acquise en double plus tôt dans la journée, dimanche, et il a mis la table pour le gain de l’équipe internationale à la Coupe Laver. 

Après ses deux victoires, Auger-Aliassime a donné les devants 10-8 à l’équipe internationale. L’Américain Frances Tiafoe est ensuite venu de l’arrière pour battre le Grec Stefanos Tsitsipas 1-6, 7-6 (11), 10-8. 

La victoire de Tiafoe a procuré une avance insurmontable de 13-8 à l’équipe internationale, qui a remporté la Coupe Laver pour la première fois de son histoire.

Lorsque Tsitsipas a envoyé son coup droit dans le filet, Tiafoe a laissé tomber sa raquette et il s’est allongé sur le terrain. Ses coéquipiers sont venus célébrer avec lui.

«Quand ça devient un cirque sur le terrain, j’utilise simplement l’énergie de la foule, j’agis comme un enfant et j’ai plein de réactions. Je me suis mis à bien jouer et je me suis créé un momentum, a affirmé Tiafoe. Je suis capable de jouer un peu mieux que mes adversaires dans cet environnement, on dirait.» 

Auger-Aliassime, âgé de 22 ans, a vaincu Djokovic, champion de 21 titres du Grand Chelem, 6-3, 7-6 (3) en vertu de 13 as et un avantage de 39-11 au total des coups gagnants. 

Cette victoire faisait suite au dernier match de double de l’événement de trois jours, pendant lequel Auger-Aliassime et Jack Sock sont venus de l’arrière pour venir à bout d’Andy Murray et de Matteo Berrettini 2-6, 6-3, 10-8. 

Murray, qui possède trois titres du Grand Chelem, a reçu des soins après s’être coupé la jambe droite dans la défaite. 

«C’était un peu bizarre lors du premier jeu (contre Djokovic), mais après, je me sentais très bien, très relâché, a confié Auger-Aliassime, qui a connu son meilleur parcours à un tournoi majeur aux Internationaux des États-Unis l’année dernière, lorsqu’il a atteint les demi-finales. Obtenir cette victoire (en double) m’a donné vraiment confiance pour le simple.» 

Les victoires valent trois points chacune dimanche. La première équipe à obtenir 13 points remportait les grands honneurs. 

Cela signifiait que Tiafoe, qui a atteint les demi-finales des Internationaux des États-Unis ce mois-ci, pouvait offrir la victoire à l’équipe internationale en battant Tsitsipas, finaliste des Internationaux de France 2021, lors de l’avant-dernier match.

«Ça fait longtemps que Frances dispute des matchs serrés contre les très bons joueurs et il a perdu plusieurs batailles serrées. C’est très plaisant de le voir gagner récemment», a exprimé l’Américain Taylor Fritz, qui connaît Tiafoe depuis des années.

L’équipe européenne a entrepris la compétition cette année à l’O2 Arena après avoir remporté les quatre éditions précédentes de la Coupe Laver, qui a été fondée par la société de gestion de Roger Federer.

«Je n’aime pas perdre, a insisté Federer, qui a signé 20 titres majeurs au cours de sa carrière. Ce n’est pas plaisant. Ça laisse un goût amer en bouche.»

Sock a fait équipe avec Tiafoe pour vaincre Federer et Rafael Nadal, vendredi, lors du dernier match de la carrière de Federer, âgé de 41 ans. 

Djokovic a remporté des matchs en simple et en double, samedi, à son retour à la compétition depuis sa victoire à Wimbledon en juillet. Cela a aidé l’équipe européenne à s’emparer d’une avance de 8-4 avant les matchs de dimanche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires