Félix Auger-Aliassime finit l’année au sixième rang mondial; Alcaraz domine

The Associated Press
Félix Auger-Aliassime finit l’année au sixième rang mondial; Alcaraz domine

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a terminé l’année au sixième rang du classement mondial de l’ATP, après avoir notamment remporté trois titres plus tôt cet automne. 

Le classement a cependant été dominé par l’Espagnol Carlos Alcaraz, le plus jeune tennisman à finir une année au premier rang mondial depuis que celui-ci a été informatisé par l’ATP en 1973. 

Son compatriote Rafael Nadal s’est adjugé le deuxième rang, ce qui signifie qu’ils sont devenus les premiers tennismen d’un même pays à s’emparer des deux premières positions à la fin d’une saison depuis les Américains Pete Sampras et Michael Chang en 1996.

Le classement mondial de 2022 a été publié lundi, et Alcaraz occupait le 32e échelon au même moment l’an dernier. Il s’agit du saut le plus important pour s’établir au premier rang mondial au classement. 

Alcaraz, qui a fêté son 19e anniversaire en mai, est demeuré au premier rang du classement masculin depuis qu’il a remporté son premier titre du Grand Chelem en carrière à Flushing Meadows en septembre, après avoir disposé de Casper Ruud en finale. 

Il est aussi le premier tennisman en 20 ans qui ne s’appelle pas Nadal, Roger Federer, Novak Djokovic ou Andy Murray — soit depuis Andy Roddick en 2003 — à terminer une année au premier rang mondial. 

Alcaraz a mis un terme à sa saison de façon précipitée après s’être déchiré un muscle de l’abdomen pendant le Masters de Paris, le mois dernier. 

Ruud a terminé 2022 au troisième rang, devant Stefanos Tsitsipas, Djokovic, Auger-Aliassime, Daniil Medvedev, Andrey Rublev, Taylor Fritz et Hubert Hurkacz, dans l’ordre. 

Auger-Aliassime avait remporté un troisième titre en autant de semaines sur le circuit de l’ATP, et un quatrième en carrière, grâce à une victoire en deux manches de 6-3, 7-5 contre le Danois Holger Rune en finale du tournoi de tennis de Bâle, à la fin du mois d’octobre. Il avait auparavant triomphé à Florence, en Italie, et à Anvers, en Belgique, pendant cette séquence. 

Chez les dames, Iga Swiatek s’est forgé une impressionnante avance en tête du classement mondial de la WTA, qui a été publié le mois dernier. Ons Jabeur — qui fut finaliste à Wimbledon et aux Internationaux des États-Unis — a terminé la campagne en deuxième position, un sommet personnel. 

– Avec Howard Fendrich, de l’Associated Press

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires