La Canadienne Summer McIntosh continue d’ajouter des records à son palmarès

La Presse Canadienne
La Canadienne Summer McIntosh continue d’ajouter des records à son palmarès

GREENSBORO, N.C. — La nageuse canadienne Summer McIntosh continue de réécrire le livre des records.

La Torontoise de 16 ans a éclipsé son record canadien et son record du monde junior lors de l’épreuve individuelle du 400 mètres quatre nages, vendredi, à l’Omnium des États-Unis de natation.

McIntosh a touché le muret en 4:28,61, le quatrième plus rapide de l’histoire de cette discipline, pour abaisser sa propre marque de 4:29,01, établie lors des Jeux du Commonwealth cet été. Un mois avant les Jeux du Commonwealth, elle avait gagné la médaille d’or à cette épreuve lors des Championnats du monde.

«Je suis très heureuse de ma course en général, a affirmé McIntosh. C’est encore tôt dans la saison et je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. C’est ma première course en grand bassin cette saison et j’en suis très satisfaite.»

L’Américaine Emma Weyant a terminé en deuxième position avec un temps de 4:41,85. Sa compatriote Kathryn Hazle a remporté la médaille de bronze (4:47,56).

L’Albertaine Emma Finlin a triomphé lors de la finale B, ce qui lui a valu la neuvième position au classement général.

La Hongroise Katinka Hosszu détient le record du monde de cette discipline grâce à un chrono de 4:26,36, réussi en 2016.

«Il y a toujours des leçons à tirer de chaque course, qu’elle soit bonne ou mauvaise, a ajouté McIntosh, médaillée d’argent au 400 mètres style libre, jeudi. Je vais continuer à travailler afin de m’améliorer et à peaufiner les moindres détails.»

L’Ontarien Josh Liendo a aussi décroché une deuxième médaille, soit l’argent au 100 mètres style papillon.

L’Américain Luke Miller a remporté la course grâce à un temps de 52,06 secondes. Liendo a suivi en 52,48 alors que l’Américain Zach Harting (52,52) a complété le podium.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires