«Le camp est encore jeune», rappelle l’entraîneur des défenseurs Stéphane Robidas

Alexis Bélanger-Champagne, La Presse Canadienne
«Le camp est encore jeune», rappelle l’entraîneur des défenseurs Stéphane Robidas

MONTRÉAL — Certains observateurs voient déjà Jordan Harris commencer la saison à Montréal. D’autres assurent qu’Arber Xhekaj gagnera un poste et que Mattias Norlinder n’aura jamais cette chance en raison de ses lacunes dans son territoire.

De son côté, l’entraîneur des défenseurs du Canadien, Stéphane Robidas, a rappelé qu’il était encore tôt dans le camp pour tirer des conclusions.

«Tout le monde sait qu’il y a des places disponibles à la défense. Le camp est encore jeune, a insisté Robidas, dimanche. Nous avons vu les recrues lors du tournoi à Buffalo. Depuis le début du camp, nous avons vu de belles choses lors des matchs intra-équipe. Nous verrons lors des matchs préparatoires.

«Plus ça avancera, plus nous serons en mesure d’évaluer les joueurs.»

Le Canadien a poursuivi son camp avec la présentation de son traditionnel match Rouges contre Blancs, dimanche après-midi au Centre Bell.

Un peu moins d’une dizaine de vétérans étaient en uniformes seulement, laissant les projecteurs à des joueurs cherchant à s’établir chez le Tricolore cette saison, ou du moins laisser bonne impression auprès de la direction de l’équipe. 

Cependant, l’attaquant Juraj Slafkovsky, premier choix au dernier repêchage, avait été laissé de côté. La coqueluche des partisans Cole Caufield avait aussi obtenu congé.

Anthony Richard a été l’étoile du match. Il a amassé deux buts et une aide dans une victoire de 6-2 des Rouges lors de deux périodes de 30 minutes, dont seulement les cinq dernières minutes étaient en temps arrêté.

«C’est vraiment impressionnant de voir la foule. Même si c’est un match intra-équipe, c’était spécial d’entendre la foule nous appuyer. À la fin, quand nous avons levé les bâtons dans les airs, c’était incroyable de les entendre lors d’un match qui a si peu d’importance en fin de compte», a dit Richard.

Son compagnon de trio Owen Beck a récolté deux aides. Beck, sélectionné au 33e rang du dernier repêchage, continue de briller au cours du camp grâce à son bon sens du jeu sur la patinoire.

«Il est un joueur très intelligent dans son positionnement, a dit Richard au sujet de Beck. Comme ailier, je n’ai qu’à me démarquer, à prendre ma vitesse. Il est bon pour attirer un joueur et distribuer la rondelle. Je suis impressionné de voir un joueur aussi jeune être aussi calme dans un tel environnement.»

Alex Green, Joel Armia, Jared Davidson et Xavier Simoneau ont aussi marqué pour les Rouges, dont le filet a été protégé par Cayden Primeau et Kevin Poulin.

Brendan Gallagher et Lucas Condotta ont répliqué pour les Blancs. Samuel Montembeault et Riley Mercer ont accordé respectivement deux et quatre buts.

Le trio de Gallagher, Christian Dvorak et Evgenii Dadonov a été le meilleur, parmi ceux mettant en vedette des vétérans.

«J’aime jouer avec eux. Ils sont deux très bons joueurs, a dit Dadonov. Mais je crois que nous pouvons continuer à apprendre à nous connaître. J’essaie de créer des jeux en lisant leurs actions.»

Une période de cinq minutes à trois contre trois a également été présentée. Xhekaj a marqué pour les Rouges durant cette période.

Prêt à vivre avec les erreurs

Corey Schueneman a connu un bon match en défense, dimanche. Robidas a rappelé que l’Américain âgé de 27 ans était aussi dans la course pour un poste, même si plusieurs espoirs plus jeunes retiennent l’attention depuis le début du camp.

«Je vais tout faire pour obtenir un poste, a dit Schueneman. Il y a beaucoup de candidats et donc une bonne compétition. Ce qui est bien, c’est que ça fera de nous tous de meilleurs joueurs.»

Schueneman a disputé 24 matchs avec le Canadien l’hiver dernier, amassant deux buts et quatre aides.

«Ça m’a permis de voir la vitesse du jeu et d’exécution. J’ai aussi vu ce que c’est que d’être un pro dans la LNH», a mentionné Schueneman. 

Avec Joel Edmundson sur la touche pour une période indéterminée en raison du même problème au dos que l’an dernier, le Canadien ne compte que trois vétérans de plus de 200 matchs dans la LNH en santé.

Trois recrues pourraient donc être en uniforme à la ligne bleue le 12 octobre, quand le Canadien commencera sa campagne en accueillant les Maple Leafs de Toronto.

«Pour moi l’important est de voir les joueurs se fier à leurs forces, a dit Robidas. Des erreurs, ça va arriver. Ce n’est pas un sport facile ni une ligue facile. Mais vous devez jouer votre jeu sans avoir peur de commettre des erreurs.

«Je suis un peu comme un cadet au golf, a-t-il ajouté. Mon travail est de les guider, les épauler et les aider à se développer. Que le joueur soit jeune ou vieux, je souhaite que nous nous améliorions chaque jour comme brigade défensive.»

À noter qu’Elizabeth Mantha, première femme à arbitrer dans la LHJMQ et membre du groupe de femmes officielles dans la Ligue américaine de hockey depuis deux ans, était l’une des arbitres en fonction sur la patinoire, dimanche.

Le Canadien jouera son premier match préparatoire du camp lundi soir au Centre Bell, contre les Devils du New Jersey.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires