Des bourses en hausse pour le Challenger de Granby

TENNIS. Le central du Club de tennis St-Luc accueillera une fois de plus du tennis de haut calibre cet été. Le Challenger de Granby, qui en sera à sa 20e édition du 18 au 26 juillet, franchit un pas important, ses bourses ayant été doublées.

Pour ses 20 ans, le rendez-vous granbyen s’est doté de bourses plus attirantes. Les enveloppes distribuées aux gagnants atteindront 150 000$ en devises américaines, soit 100 000$ pour le volet masculin et 50 000$ pour les femmes. Le nombre de points ATP sera aussi augmenté, une denrée précieuse pour les joueurs du circuit professionnel.

Le tournoi poursuivra de plus belle en accordant une place prépondérante aux jeunes talents du tennis canadien, lui qui accueillait il n’y a pas si longtemps les Milos Raonic et Eugenie Bouchard. En ce sens, quelques étoiles montantes fouleront le ciment des courts du Club de tennis Saint-Luc, dont Françoise Abanda, demi-finaliste l’an dernier. Charlotte Robillard-Millette, 16 ans et classée 7e chez les juniors, fera un deuxième arrêt à Granby, elle dont le parcours avait pris fin au deuxième tour l’été passé. 

Le triple champion Frank Dancevic tentera d’ajouter un quatrième titre granbyen à sa collection. Le tirage au sort aura lieu le 9 juillet, et d’autres noms se grefferont au tableau.

Un tremplin

Ces vingt ans reposent sur l’implication de centaines de bénévoles, dont l’apport sera souligné. «J’ai l’impression d’être un chef d’orchestre devant des virtuoses, relate le président et directeur général Alain Faucher à propos du comité organisateur. On espère que le ton est donné pour avoir un calibre de jeu exceptionnel, et on se garde des surprises.»  

Les bourses plus importantes pourraient attirer davantage de joueurs issus du top 100 mondial. Mais pour Eugène Lapierre, les projecteurs sont braqués sur la relève. «C’est un tremplin pour nos joueurs canadiens, un baromètre. L’histoire du tournoi repose sur leur performance. Plus ils avancent, plus l’intérêt y est pour les spectateurs.» 

Président d’honneur

Le capitaine de l’équipe canadienne de la Coupe Davis, Martin Laurendeau, a été approché pour être le président d’honneur cette année, lui qui y a multiplié les séjours en tant qu’entraîneur. «C’est une belle semaine, ça va permettre de prendre le temps de rencontrer les gens qui sont derrière un tel tournoi. C’est un bel évènement pour nos jeunes joueurs canadiens, ça leur donne un bon contact avec des pros, et c’est toujours enrichissant pour eux.»

L’organisation granbyenne annonce par ailleurs avoir prolongé son partenariat avec TVA pour deux ans de plus. Les demi-finales et les finales seront diffusées à l’antenne de TVA Sports.   

Les volets en simple masculin et féminin avaient couronné un doublé japonais l’an dernier. Hiroki Moriya a mis la main sur un premier titre en tournoi ATP Challenger. Miharu Iramishi avait conquis le titre chez les femmes.