Finale dans la LHSAAAQ: les Bisons sont dans le pétrin

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Finale dans la LHSAAAQ: les Bisons sont dans le pétrin
(Photo : GranbyExpress-Éric Patenaude)

HOCKEY. Les 2016 spectateurs entassés dans le Centre sportif Léonard-Grondin ont possiblement assisté au pire match à domicile des Bisons en séries, samedi soir, et ce, à un bien mauvais moment. Les Granbyens font maintenant face à l’élimination; eux qui viennent d’encaisser un revers de 4-1 contre le Bellemare de Louiseville. 

Ternes, effacés, inexpressifs, fades. Les qualificatifs pour caractériser la joute numéro quatre des Bisons sont multiples. En arrière 2-1 dans la série après une défaite de 5-1 subie hier soir à Louiseville, les hommes de David Lapierre ont passé la veillée à tenter de percer la muraille défensive du Bellemare sans toutefois y parvenir.

Par contre, on doit admettre que le Bellemare n’a pas donné grand-chose aux locaux en jouant la trappe dès les premières minutes du premier engagement. Reconnus pour leur vitesse d’exécution, les Bisons n’ont jamais été dans le coup. Constamment freinés par le repli défensif à quatre joueurs appliqué par les visiteurs, les Granbyens en ont arraché durant trois périodes.

Le long calvaire des Bisons a débuté en première lorsque le défenseur Alexandre Saint-Louis a perdu la maîtrise du disque à la ligne bleue. Une erreur sur cette séquence qui a mené au premier but du Bellemare signé par Maxim Dufour. Moins de cinq minutes plus tard, Francis Charette a doublé l’avance du Bellamare sur une aide d’Anthony Lafleur-Lebel.

En deuxième, les amateurs n’ont rien eu à se mettre sous la dent si bien qu’il a fallu attendre en 3e période avant de voir le tableau indicateur s’activer au chapitre des buts. Après avoir participé au premier filet de son équipe, Fabien Laniel, avec son 8e but des présentes séries, a littéralement cassé les reins des Bisons au début du dernier tiers. Dominic Léveillé a complété le sommaire pour les vainqueurs en inscrivant un dernier but dans un filet désert.

Avec 55 secondes à faire, Charles-Antoine Girard a fait mouche pour les Bisons lors d’un avantage numérique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires