La vasque des Jeux fabriquée à Chambly

La vasque des Jeux fabriquée à Chambly
Patrice Côté et Jonathan Côté ont fabriqué la vasque des Jeux du Québec 2014.

On a retrouvé un peu du savoir-faire chamblyen à la cérémonie d’ouverture des Jeux du Québec, hier, au colisée Jean-Béliveau. En effet, le soudeur Patrice Côté a fabriqué la vasque qui contiendra la flamme tout au long des Jeux.

La confection de la vasque n’a pas été de tout repos pour M. Côté. Afin d’y arriver, les organisateurs de l’évènement ne lui avaient fourni aucun plan, seulement un dessin donnant une idée de l’apparence qu’ils désiraient.

C’est avec plaisir que le soudeur a accepté ce défi. Il s’agissait de l’occasion parfaite pour mettre en œuvre ses connaissances développées au cours des 30 dernières années.

«C’est un projet unique et c’est pour ça que j’ai accepté de le faire. Les organisateurs m’ont présenté un dessin et m’ont demandé si j’étais capable de le reproduire. Il n’y avait ni mesure, ni plan. Je me suis assis et j’ai pensé à la façon de faire», explique-t-il.

L’artisan a dû jongler avec plusieurs contraintes lors de la fabrication de la vasque.

«La partie supérieure de la vasque est une sphère et elle est en acier inoxydable; ce n’est pas facile à rouler pour lui donner cette forme. Aussi, il fallait prendre en compte la chaleur qui se dégage de la boule, pour que ça ne cause pas de problème ou que les gens se brûlent autour. On n’aurait pas pu couvrir la flamme de métal. En ayant quatre bonshommes, ça crée de gros espaces qui laissent l’air circuler. On a fait des essais et la paroi extérieure ne devient pas chaude.»

Les pompiers de Longueuil sont même venus inspecter la vasque et se sont dit impressionnés par cette dernière.

M. Côté a disposé de peu de temps pour réaliser la vasque. Contacté à la mi-juillet, son œuvre devait être prête quelques jours avant la cérémonie d’ouverture. Il estime avoir eu besoin de 45 à 50 heures pour la réaliser.

Le soudeur dit être content des résultats. «Ça a été plaisant à faire. Une fois que c’est réalisé, c’est agréable de voir les résultats. Les gens qui l’ont vue n’ont eu que des commentaires positifs.»

M. Côté tient à remercier ses partenaires, les Hottes Gimmi et Peinture Alro, qui l’ont aidé dans la confection de la vasque.

Les personnes qui souhaitent observer la vasque, qui est en fait une véritable sculpture, peuvent le faire au cégep Édouard-Montpetit. Elle s’y retrouvera tout au long des Jeux.

À l’image du logo de la Finale

La vasque a été conçue en s’inspirant du logo de la 49e Finale des Jeux du Québec dans l’agglomération de Longueuil. On y retrouve quatre personnages, chacun aux couleurs d’une des quatre villes formant l’agglomération, soit Boucherville, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Lambert et Longueuil.

«Ses lignes dynamiques invitent au mouvement; sa stylisation de personnages les bras dans les airs suggèrent le jeu d’équipe, la participation dans la compétition, mais aussi dans un esprit de convivialité. Enfin, le mouvement suggère l’activité physique, ce dont les Jeux font la promotion avec grand enthousiasme», peut-on lire sur le site internet la 49e Finale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires