Symposium Couleurs urbaines: le parc Miner en toile de fond

Symposium Couleurs urbaines: le parc Miner en toile de fond

On aperçoit au centre la porte-parole du symposium 2018, Laurie Marois, aux côtés d'une toile de son cru représentant le gorille Mumba, l'un des pensionnaires les plus connus du Zoo de Granby à ce jour. Elle est entourée de Sarah Marcil Morin et de Jean-Olivier Grégoire Fillion, tous deux de VCC.

Crédit photo : (Photo: GranbyExpress-Roxanne Langlois)

CRÉATIONS ARTISTIQUES. Le symposium Couleurs urbaines sera de retour pour une 21e fois, du 27 au 29 juillet prochain, au centre-ville de Granby. En grande nouveauté cette année, c’est le parc Miner qui servira d’atelier à ciel ouvert à la cinquantaine d’artistes-peintres participants qui s’exécuteront en direct.

L’événement, qui a lieu le même week-end que le Granby International de voitures anciennes et le Challenger de tennis, se déroulera  en plein cœur des festivités. Désirant profiter de cet achalandage accru, le comité organisateur a pris l’initiative de prolonger les activités jusqu’à 19h le samedi. «On a décidé de poursuivre ça pour permettre aux artistes de continuer leurs échanges et leurs rencontres avec les citoyens qui vont être sur la rue Principale durant le week-end […]», explique Sarah Marcil Morin, coordonnatrice à la vie culturelle pour Vie culturelle et communautaire (VCC) de Granby.

Une immense sculpture de sable, en constante évolution, prendra également forme sur place. «On va faire livrer deux grands containers de sable dans le parc et pendant trois jours, l’équipe de sculpteurs sera ici et créera en direct», explique Jean-Olivier Grégoire Fillion, coordonnateur à la vie communautaire pour VCC. L’œuvre qui en résultera sera d’ailleurs colorée le dimanche dès 15h. Précisons que les artistes offriront également des ateliers de création aux visiteurs.

En plus du parc Miner, les fervents d’art seront également accueillis au Centre culturel France-Arbour (CCFA), puisque le Groupe d’Arts Multidisciplinaires et l’Atelier 19 ouvriront grandes les portes donnant sur leur univers créatif du vendredi au dimanche.

L’encan silencieux autrefois déployé dans un local du CCFA sera cette année transporté sous le grand chapiteau du parc Miner, où une ambiance musicale accompagnera les créateurs.

Laurie Marois choisie porte-parole

C’est une artiste originaire de Normandin, au Lac-Saint-Jean, qui agira à titre de porte-parole lors du symposium. Laurie Marois a récemment peint, sous l’œil attentif de milliers de spectateurs, une toile en direct à la télévision à l’occasion des festivités de la Fête nationale 2018. Cette dernière a accepté avec plaisir l’invitation de VCC et souhaite contribuer à démocratiser la peinture au grand public.

«(Je veux) montrer que la peinture et les arts, ce sont des émotions et tellement pas juste une toile placée sur un mur avec un bel éclairage», explique celle qui jouit d’une belle popularité, notamment sur les médias sociaux. L’artiste, qui sera présente au parc Miner, est d’ailleurs très enthousiaste de présenter ses diverses techniques aux Granbyens et Granbyennes.  Son exposition «À vue d’œil», composée d’œuvres animalières colorées, sera aussi en vitrine au même moment. Composée de quinze toiles, elle fera son nid chez Boréart du 25 juillet au 26 août.

Pour savoir quels seront les artistes qui prendront part au symposium ainsi que la programmation complète, visitez le www.couleursurbaines.org ou la page Facebook Couleurs urbaines.