Thomas & Betts devient officiellement ABB

Thomas & Betts devient officiellement ABB

Le logo rouge d'ABB succède au visuel bleu et blanc de Thomas & Betts sur l'usine de Bromont.

Crédit photo : GranbyExpress-Éric Patenaude

ÉCONOMIE. Le logo de Thomas & Betts, un visuel bien implanté dans le parc industriel de Bromont est disparu. Depuis quelques jours, ce sont les couleurs de la société suisse ABB qui ont pris place.

ABB, qui est établi dans plus de 100 pays et qui emploie environ 136 000 personnes aux quatre coins de la planète, a acquis Thomas & Betts le 30 janvier 2012.

Six ans plus tard, la décision d’intégrer Thomas & Betts à la famille ABB a été prise, explique Alain Quintal, directeur de l’unité d’affaires, produit d’installation chez Thomas & Betts.

«On conserve toutes nos marques de produits, mais le nom de Thomas & Betts disparaît pour ABB», précise-t-il.

Alain Quintal souligne qu’outre le nom et le logo, rien d’autre ne change aux usines de Bromont d’Iberville et de Saint-Jean-sur-Richelieu. Les opérations se poursuivent normalement. «Ce que je dis comme image, c’est que le bébé est venu au monde il y a six ans. Maintenant, on le baptise», illustre-t-il.

Alain Quintal, Éric Deschênes, responsable de l’unité d’affaires, et Nathalie Pilon, présidente d’ABB Canada, ont récemment visité les usines d’Iberville, Saint-Jean-sur-Richelieu et de Bromont pour rencontrer les employés et dévoiler les nouvelles couleurs de l’entreprise. Une fête était également organisée pour l’occasion.

Marketing

M. Quintal mentionne que cette décision a été réfléchie. «Beaucoup de précautions ont été prises auprès de nos clients. Des focus group, des sondages ont été faits. Mais il faut dire qu’on est connus beaucoup par nos brands, notamment les boîtes Iberville», ajoute Alain Quintal.

Au fil des ans, ABB a procédé à de nombreuses acquisitions. Plusieurs entreprises, dont Thomas & Betts, avaient pu conserver leur nom. Or, toutes ces entités d’affaires ont été intégrées à la bannière ABB ou le seront prochainement.

Outre les enseignes, les emballages des produits de Thomas & Betts seront peu à peu modifiés pour afficher les couleurs d’ABB.

«En arrière de tout ça, il y a le côté marketing. Une seule marque permet de mieux concentrer ses efforts», souligne Alain Quintal.

La société Thomas & Betts a été fondée en 1898 à New York.

Production

L’entreprise se spécialise dans la fabrication de produits électriques basse tension, dont des connecteurs, des fourreaux et des raccordements pour les bâtiments. ABB, de son côté, développe des technologies en matière d’électrification, de robotique, d’automatisation industrielle et de réseaux électriques.