Titans du Verbe Divin: de cinq à huit équipes la saison prochaine?

Titans du Verbe Divin: de cinq à huit équipes la saison prochaine?

Les Titans M15 ont fait honneur à leur institution en remportant récemment le championnat des séries éliminatoires de la Ligue de Hockey Préparatoire Scolaire.

Crédit photo : Gracieuseté

HOCKEY. La rondelle roule pour le programme de hockey scolaire de l’École secondaire du Verbe Divin. Les jeunes hockeyeurs intéressés à poursuivre leur parcours ou à joindre le collège lèveraient la main en grand nombre. Un contexte sportif et académique qui pourrait permettre à la famille des Titans de compter jusqu’à huit formations lors du calendrier 2018-2019.

«À notre réunion des entraîneurs, on a constaté, avec les jeunes que l’on a déjà ici, que nous avions au-dessus de 120 inscriptions (du M12 au M18) pour l’année prochaine», affirme Patrick Lachapelle, responsable du programme hockey chez les Titans. Et la publicité commence à peine à circuler.

«On ne pourra pas accepter les 120 (joueurs). Tout va se décider au camp de sélection. C’est sûr qu’on veut prioriser les jeunes qui sont déjà dans notre programme et après ça, c’est d’organiser nos équipes et de les amener à devenir compétitives dans les catégories choisies», ajoute le responsable hockey des Titans.

Cinq, six, sept ou huit groupes dédiés au hockey à la prochaine rentrée scolaire? «Au bout de la ligne, ce sont les parents qui vont décider. On embarque ou on n’embarque pas. À partir de ça, ça va être à nous de s’ajuster en tant qu’organisation et de décider ce que l’on fait. Pour le moment, il n’y a rien d’exclu. On pourrait se rendre jusqu’à huit (clubs) s’il y a de l’engouement pour le M12 (équipe affiliée au collège)», avance Patrick Lachapelle.

Côté logistique, l’entrée en scène d’autant d’étudiants demandera aussi une bonne orchestration entre les murs de l’école. «Ça reste aussi une décision d’école. Il faut les rentrer ces jeunes-là dans l’école, mais on a un plan», confie l’homme de hockey.

Joueurs recrutés

Le hockey scolaire gagne du terrain et le Verbe Divin profite de la vague qui déferle jusqu’à la Rive-Sud. Selon Patrick Lachapelle, des parents des secteurs de Chambly et Saint-Bruno, entre autres, s’informeraient des modalités du programme hockey et académique du collège de la rue Cowie.

«Notre modèle fait ses preuves et on essaie d’offrir le meilleur produit. Et la Ligue de Hockey Préparatoire Scolaire suscite un grand intérêt. Il y a de plus en plus d’écoles. L’organisation est importante aujourd’hui si on compare au moment de notre entrée dans la ligue, il y a cinq ans», explique M. Lachapelle.

Et les finissants hockeyeurs du Verbe Divin ont aussi une bonne réputation auprès des recruteurs juniors et collégiaux. On n’a qu’à penser à Maxime Borduas. Recruté par les Inouk de Granby, l’ex-joueur des Titans a terminé son stage junior au 7e rang des compteurs de la LHJAAAQ. Autre bonne nouvelle. Trois joueurs de l’édition 2017-2018 du M18 ont déjà signé des ententes avec les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy au collégial AAA. Et deux autres porte-couleurs des Titans sont dans le collimateur du Cégep de Thetford-Mines toujours au collégial AAA.

«On a des ti-gars qui vont aller au cégep, avoir un diplôme et qui vont avoir réussi au niveau scolaire. Et ça reste la raison pour laquelle on fait du hockey ici», mentionne Patrick Lachapelle.