Une année déterminante pour la Granbyenne Madmoiselle

Une année déterminante pour la Granbyenne Madmoiselle

Sandrine Chabert Cosmétiques développe une nouvelle gamme de produits à l’image de la chanteuse Madmoiselle.

AGENDA. Tournée au Québec, mini-tournée en France, concours à la télé et association avec une jeune entreprise de cosmétiques, la chanteuse Madmoiselle fait flèche de tout bois en cette année 2017.

La Granbyenne d’adoption a notamment accepté de prêter son nom au premier d’une nouvelle gamme de produits de maquillage pour la scène et la télévision développée par Sandrine Chabert Cosmétiques.

Les grandes lignes de ce projet seront dévoilées au grand public à la fin du mois lors du lancement d’un gloss fabriqué selon les spécifications de la chanteuse.

«Ce gloss lumineux et hyper couvrant, composé de pigments naturels, de cires et d’huiles biologiques, reflète la beauté naturelle de Madmoiselle», signale la formulatrice Sandrine Chabert.

On pourra se le procurer le 28 octobre, dans le cadre d’un lancement simultané à la pharmacie Maryse Lorrain (Proxim) de Bedford et à la boutique Signé Local du Quartier Dix30, où Madmoiselle sera présente à compter de 14h.

Complicité

Madmoiselle et Sandrine Chabert ont développé une belle complicité, l’été dernier, dès leurs toutes premières rencontres.

«Sandrine conçoit, fabrique et commercialise des produits sains et naturels qui prennent soin de la peau des femmes. J’aime un maquillage naturel, car je suis déjà très éclatée au niveau de la coiffure et des costumes», indique la chanteuse au style très théâtral.

Sandrine Chabert se dit très heureuse de pouvoir compter sur une porte-parole de la trempe de Madmoiselle.

«Comme nos carrières respectives sont en phase démarrage, nous avons opté pour une forme d’association basée sur un échange de bons procédés», explique la jeune entrepreneure de Saint-Armand.

Scène et projet d’album

Madmoiselle termine actuellement une mini-tournée en France. Un périple d’une dizaine de jours qui l’a conduite à Lyon, Nancy, Paris et Marseille pour une demi-douzaine de spectacles ponctuée d’entrevues dans les médias électroniques.

La chanteuse, que plusieurs Granbyens ont découverte en septembre 2013 lors des demi-finales du Festival international de la chanson, puis redécouverte en mars dernier dans le cadre du concours La Voix, mène également une tournée au Québec.

Cette dernière chantera notamment au Casino de Montréal les 3 et 4 novembre prochain. Son agenda inclut plusieurs autres spectacles d’octobre à décembre 2017 (20 dates) et de janvier à août 2018 (10 dates).

«Avec 87 spectacles passés et à venir, on se dirige tranquillement vers la centaine de représentations», résume-t-elle.

Madmoiselle a beaucoup de compositions en banque et a commencé à travailler avec un compositeur d’ici pour la préparation de nouveau matériel.

«Une maison de disques se dit intéressée et m’accompagne dans les compositions. J’espère pouvoir sortir un album en 2018… si tout va bien», précise-t-elle.

 

DIX CHOSES À SAVOIR SUR MADMOISELLE

. 29 ans

. Originaire de Saint-François

. Sur scène dès l’âge de 9 ans

. Établie à Granby depuis 2013

. Fan du cinéaste Tim Burton et du peintre Salvador Dali

. Enregistrement dans des studios hollywoodiens en 2011

. Demi-finaliste au Festival international de la chanson de Granby en 2013

. Participe au concours <I>La Voix<I> en mars 2017 au réseau TVA

. Interprète <I>I Surrender<I> aux auditions à l’aveugle et <I>Alive<I> en duo

. Mini-tournée en France en octobre 2017

. Tournée de 87 spectacles au Québec